Mark Gui­lia­na Jazz Quar­tet

Jer­zey

Jazz Magazine - - LE GUIDE - JEAN-PIERRE VI­DAL

1 CD Mo­té­ma Mu­sic / Pias

NOU­VEAU­TÉ. Mark Gui­lia­na livre une nou­velle preuve de son éclec­tisme avec le se­cond al­bum de son Jazz Quar­tet.

Com­men­tant ce très ex­pli­cite nom de groupe, le bat­teur pré­cise le po­ten­tiel de ce jazz pu­re­ment acous­tique : « Avec ce choix de for­ma­tion, quelle li­ber­té et quelle ex­pé­ri­men­ta­tion peut-on y trou­ver ? Je dois dire que c’est très ex­ci­tant d’en­tendre ces mu­si­ciens jouer ma mu­sique d’une fa­çon que je n’avais pas ima­gi­née. » Dans le pro­lon­ge­ment na­tu­rel de “Fa­mi­ly First” (2015), ce nou­vel opus af­firme plus en­core cet équi­libre par­ti­cu­lier entre tra­di­tion et (post-)mo­der­ni­té. Ses trois par­te­naires s’y ap­pro­prient avec jus­tesse l’in­tel­li­gence créa­tive et sti­mu­lante de leur lea­der. Do­tés d’une so­lide culture jazz, le saxo­pho­niste Ja­son Rig­by (phra­sé su­per­be­ment fluide, ly­risme fré­né­tique, mé­lan­co­lique in­do­lence), le contre­bas­siste Chris Mor­ris­sey (as­sise mé­lo­dique sans faille) et l’in­ven­tif pia­niste Fa­bian Al­ma­zan (in­dis­pen­sable liant de son jeu souple et dé­lié) orientent “Jer­zey” vers d’autres ho­ri­zons : neuf thèmes à la so­phis­ti­ca­tion et aux grooves di­ver­si­fiés, offrent une per­ti­nence d’échanges et d’im­pro­vi­sa­tions ins­pi­rées, de l’in­ten­si­té ner­veuse d’In­ter-are au sub­til dé­pouille­ment de Sep­tem­ber. Le drum­ming de Gui­lia­na y est épous­tou­flant de puis­sance, de pré­ci­sion, d’une fi­nesse dé­nuée de toute vir­tuo­si­té su­per­flue. Tel un re­mer­cie­ment post­hume à Da­vid Bo­wie, Gui­lia­na clôt l’al­bum en en­jaz­zant jus­qu’à l’épure le mé­lan­co­lique Where Are We Now, som­met de mu­si­ca­li­té mi­ni­male por­tée par le sou­ve­nir in­di­cible et pol­gant de crea­ture de "Blacks­tar".

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.