I FEEL GOOD

Jazz Magazine - - DOSSIER -

C’est tou­jours seul et en pu­blic que Bob­by McFer­rin est le plus im­pres­sion­nant. Le 17 mars 1984, “The Voice”, vir­tuose des cordes vo­cales et vé­ri­table homme-or­chestre, est en concert à Co­logne où il im­pro­vise une ver­sion mé­mo­rable de I Feel Good. Re­cou­rant à la tech­nique du bo­dy rhythm, il as­sure une ryth­mique gut­tu­rale et groo­vy à la­quelle il su­per­pose une ligne mé­lo­dique aé­rienne. C’est sa fa­çon sin­gu­lière et ma­gni­fique de rendre ain­si hom­mage à James Brown, l’au­teur du mor­ceau. Avec Bob­by, we feel ve­ry good ! “The Voice” (Elek­tra)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.