Bill Evans

1929-1980

Jazz Magazine - - ÉDITO -

1929

Nais­sance le 16 août 1929 à Plain­field (New Jer­sey).

1935

Pre­mières le­çons de pia­no, com­plé­tées dès l’an­née sui­vante par des cours de vio­lon, puis de flûte.

1941-1942

Billy the kid

Re­joint l’or­chestre sco­laire de son frère aî­né Har­ry, trom­pet­tiste, et dé­couvre l’im­pro­vi­sa­tion.

1946-1950

Etudes mu­si­cales au Sou­theas­tern Loui­sia­na Col­lege d’Ham­mond. En­re­gis­tre­ment pri­vé en so­lo (1947) et com­po­si­tion de Ve­ry Ear­ly (vers 1949).

1951-1953

Joue du pic­co­lo sous les dra­peaux.

1954

An­née de re­pli chez ses pa­rents ou chez son frère dont la pe­tite fille lui ins­pire Walz For Deb­by.

1955

Ins­tal­la­tion à New York, pre­mières af­faires et pre­mières séances avec To­ny Scott, Jer­ry Wald, Lu­cy Reed.

1956-1957

Jazz Work­shop de George Rus­sell et pre­mier trio chez Ri­ver­side (“New Jazz Concep­tions” avec Ted­dy Ko­tick et Paul Mo­tian). Mul­ti­pli­ca­tion des séances (Gun­ther Schul­ler, Don El­liott, Joe Pu­ma, Charles Min­gus, Jim­my Knep­per, Sa­hib Shi­hab).

1958

Miles Da­vis Sex­tet. Deuxième trio pour Ri­ver­side (“Ever­bo­dy Digs Bill Evans” avec Sam Jones et Phil­ly Joe Jones). Pre­miers so­los (dont Peace Piece, té­moi­gnage de sa ré­flexion sur le “Kind of Blue” de Miles Da­vis à ve­nir).

1959

Sor­tie de “Kind of Blue” (il a quit­té Miles entre temps). Duo de pia­no avec Bob Brook­meyer (“The Ivo­ry Hun­ters”). Créa­tion du trio avec Scott LaFa­ro et Paul Mo­tian (“Por­trait in Jazz”).

1960-1961

Stu­dio (“Ex­plo­ra­tions”) et concerts du trio (“Waltz For Debb­by”, “Sun­day Eve­ning At The Village Van­guard”), double pu­pitre de pia­no avec Paul Bley pour Gun­ther Schul­ler (“Jazz In The Space Age”). Mort de Scott LaFa­ro le 6 juillet 1961.

1962

Séances Ri­ver­side pour par­tie pu­bliées tar­di­ve­ment chez Mi­les­tone (no­tam­ment so­lo et quin­tettes avec Jim Hall), nou­veau trio avec Chuck Is­raels et Mo­tian (“Moon­beams”). Duo avec Jim Hall pour Uni­ted Ar­tists (“Un­der­cur­rent”). Pre­mier disque chez Verve (“Em­pa­thy” avec Mon­ty Bud­wig et Shel­ly Manne). He­len Keane de­vient la pro­duc­trice de ses concerts (et de ses disques à par­tir de 1967).

1963-1965

Lar­ry Bun­ker rem­place Mo­tian au­près d’Is­raels (der­nières faces Ri­ver­side live au Shel­ly Manne’s Hole). Si­gna­ture chez Verve : “Conver­sa­tions With My­self” (re­re­cor­ding), “Trio” (avec Ga­ry Pea­cock et Mo­tian), “Stan Getz & Bill Evans”, “Trio 65”. Pre­mières tour­nées eu­ro­péennes du trio.

1966-1967

Deuxième disque avec Jim Hall (“In­ter­mo­du­la­tion”) et choix d’un nou­veau contre­bas­siste, Ed­die Go­mez (“A Simple Mat­ter Of Convic­tion” avec Shel­ly Manne, “Ca­li­for­nia Here I Come” avec Phil­ly Joe Jones).

1968-1969

Ephé­mère trio avec Go­mez et Jack DeJoh­nette pen­dant l’été (“At The Mon­treux Fes­ti­val”). “Alone” en so­lo. Nou­veau trio avec Go­mez et Mar­ty Mo­rell (“Bill Evans Trio & Je­re­my Steig Trio, What’s New”)

1970-1972

Sta­bi­li­té du trio sur di­vers la­bels (“Mon­treux II”, CTI, “The Bill Evans Al­bum”, Co­lum­bia)

1973-1974

Si­gna­ture chez Fan­ta­sy (“The To­kyo Concert”, “Elo­quence”, “Re-Per­son I Knew” et, en duo avec Go­mez “In­tui­tion”)

1975-1977

“The Bill Evans-To­ny Ben­nett Al­bum”, “Mon­treux III” (duo avec Go­mez), “Alone Again”, séances en quin­tette (“Quin­tes­sence” et “Cross­cu­rents”). Eliot Zig­mund rem­place Mar­ty Mor­rell (“I Will Say Good­bye”). “You Must Be­lieve In Spring” en trio marque le pas­sage de Fan­ta­sy à War­ner.

1978

“New Conver­sa­tions”. Der­nier trio avec Marc John­son et Phil­ly Joe Jones puis Joe LaBar­be­ra.

1979-1980

Tour­nées et der­niers chefs-d’oeuvre en trio : “The Pa­ris Concert” (Vo­lumes 1 & 2 chez Elek­tra), “Turn Out The Stars” (cof­fret live au Village Van­guard, War­ner Bros.), “Con­se­cra­tion” et “The Last Waltz” (cof­frets live au Keystone Cor­ner chez Mi­les­tone), tous pu­bliés à titre post­hume (tout comme les deux trios de 1977).

1980

Il meurt le 15 sep­tembre à New York.

Le jeune Bill, en­ga­gé dans le 5th US Ar­my Band ba­sé à Fort She­ri­dan.

Avec Scott LaFa­ro, contre­bas­siste du trio “his­to­rique” avec Paul Mo­tian (bat­te­rie).

Bill Evans, avant la gloire.

Ma­ry So­ro­ka Evans, la mère de Bill.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.