Fred Pal­lem & Le Sacre du Tym­pan

L’Odys­sée

Jazz Magazine - - LES CHOCS - FRÉ­DÉ­RIC GOATY Fred Pal­lem (elb) avec, entre autres, Ro­bin­son Khou­ry (tb), Syl­vain Bar­diau (tp, bu), Ch­ris­tine Roch (ts, bcl), Ré­mi Sciu­to (bs, ss, fl), Guillaume Magne, Lu­do­vic Bru­ni (elg), Vincent Tau­relle (cla, org), Sé­bas­tien Pa­lis (cla­vi­net, org), Em

1 CD Train Fan­tôme / L’Autre Dis­tri­bu­tion

NOU­VEAU­TÉ. Huit ans après “Sound­trax”, le Sacre du Tym­pan re­vient en­fin avec huit nou­veaux mor­ceaux, tous si­gnés d’un F comme Fre­do. “L’Odys­sée” re­met les pen­dules à l’heure : celle du sacre dé­fi­ni­tif d’un or­chestre qui ba­lance gaie­ment – mais pas que – entre le sa­vant et le po­pu­laire.

On le sait de­puis 2002 et la sor­tie du pre­mier al­bum du Sacre : Fred Pal­lem a le don de com­po­ser des mé­lo­dies qui fondent dans le tym­pan sans se di­luer dans la mé­moire, et il sait les mettre en va­leur grâce à ses ta­lents d’ar­ran­geur, ma­tu­rés de­puis des lustres. (Nou­veau : les cordes font une ap­pa­ri­tion re­mar­quable dans son uni­vers.) Et si l’on adore ce disque, c’est avant tout parce qu’il est pen­sé comme un al­bum (et aus­si, à en croire les re­marques qu’il a ré­cem­ment glis­sées sur scène, comme un ca­mou­flet au strea­ming, qui, je cite, fait « ga­gner bien plus d’ar­gent à Spo­ti­fy qu’aux mu­si­ciens »). Par­don­nez-nous ce bon vieux cliché, mais ces 43 mi­nutes – du­rée vi­nyle, la meilleure – sont un film en tech­ni­co­lor pour nos oreilles. Pe­tit zap­ping ? On vi­site Le Vil­lage du sor­cier (han­té par le sou­ve­nir de grooves fa­çon Head Hun­ters), on re­trouve ses ins­tincts d’En­fant dans la jungle ur­baine (pour dan­ser dans la rue aux cô­tés d’un der­viche tour­neur nom­mé Tho­mas de Pour­que­ry) avant de croi­ser L’In­trus, dont la Part 2 ré­veille le fan­tôme du Miles élec­trique. Au gré de cette odys­sée so­nore, le ly­rique le dis­pute au mé­lo­dique, le sé­rieux (l’an­xio­gène même par­fois) à l’iro­nique et l’ombre à la lu­mière. Cet opus dont le mor­ceau-titre n’est que pur en­chan­te­ment nos­tal­gique est à mar­quer d’une pierre blanche dans le par­cours dis­co­gra­phique de Fred Pal­lem. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.