Mi­ho Ha­za­ma / Me­tro­pole Or­kest Big Band

The Monk : Live at Bim­huis

Jazz Magazine - - LE GUIDE - THIER­RY P. BE­NI­ZEAU Per­son­nel dé­taillé dans le li­vret. Am­ster­dam, en concert au Bim­huis, oc­tobre 2017.

1 CD Sun­ny­side / So­ca­disc

Nou­veau­té. On peut être très ré­ser­vé quant aux orien­ta­tions af­fi­chées par le Me­tro­pole Or­kest et ap­pré­cier à sa juste va­leur la pres­ta­tion de la jeune com­po­si­trice Mi­ho Ha­za­ma à la tête du big band hol­lan­dais tel qu’il fut en­re­gis­tré à la Bim­huis – ex­tra­or­di­naire jazz club d’Am­ster­dam – sur un Monk’s song­book de sept mor­ceaux or­ches­trés et ar­ran­gés par ses soins. Na­tive de To­kyo, ins­tal­lée à New York, Mi­ho Ha­za­ma compte par­mi les jeunes pro­diges qui agitent au­jourd’hui la scène jazz new-yor­kaise. A 25 ans, cette ul­tra-douée a dé­jà col­la­bo­ré avec Jo­shua Red­man, Ste­fon Har­ris, Steve Wil­son, Gil Gold­stein et Vince Men­do­za. Elle di­rige, par ailleurs, son propre en­semble M-unit. Pour ce pro­jet, Miss Ha­za­ma dé­clare s’être to­ta­le­ment im­mer­gée dans la mu­sique de Monk – no­tam­ment les com­po­si­tions ar­ran­gées par Hal Over­ton pour le fa­meux “Town Hall” (1959) – et nous livre un trai­te­ment in­ven­tif de ce ma­té­riau har­mo­nique, ar­ron­dis­sant l’an­gu­la­ri­té des traits mon­kiens au pro­fit de la mé­lo­die (va­ria­tions sur le pont de The­lo­nious), jouant des ac­cents el­ling­to­niens (Ha­cken­sack), ré­in­ven­tant ryth­mi­que­ment Fri­day the 13th et Epi­stro­phy, usant de pas­sages stride “à la Monk”. Une mise en place im­pec­cable, des so­listes in­ven­tifs et cette exi­gence dans la re­créa­tion, font de cet en­re­gis­tre­ment live un au­then­tique hom­mage à l’oeuvre du pia­niste. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.