Ah­mad Ja­mal

New Rhum­ba

Jazz Magazine - - DOSSIER -

In­tro­duit par un os­ti­na­to d’ac­cords pla­qués aux­quels ré­pondent les ar­pèges de basse, New Rhum­ba est un thème ac­cro­cheur si­gné Ah­mad Ja­mal, dont la mé­lo­die se dé­ploie en courtes phrases et en mo­tifs ryth­miques ré­pé­ti­tifs – sorte de co­da avant la co­da. Autre ori­gi­na­li­té : la gui­tare que Ray Craw­ford, uti­lise après son so­lo comme une per­cus­sion, com­plé­tant la basse d’Is­rael Cros­by, pour as­su­rer la pul­sa­tion au sein de ce trio où la bat­te­rie n’a pas en­core trou­vé le bat­teur de ses faces les plus lé­gen­daires, Ver­nell Four­nier. Cette gui­tare aux al­lures bon­gos se­ra bien­tôt imi­tée par Herb El­lis, dans le trio d’Os­car Pe­ter­son… Par l’usage qu’il fait de cette for­mule (dé­jà adop­tée sur quatre faces pour le la­bel Par­rot en 1954), Ah­mad Ja­mal ma­ni­feste un sens de l’ar­ran­ge­ment et une concep­tion or­ches­trale du pia­no qui va in­fluer sur le fonc­tion­ne­ment du trio. L’in­ter­ac­tion entre les trois mu­si­ciens at­teint ici une sorte de per­fec­tion qui ne se­ra éga­lée que quatre ans plus tard, avec le trio Evans / LaFa­ro / Mo­tian se­lon une es­thé­tique plus ou­verte. S’il est une in­fluence di­recte, c’est celle qu’exerce l’Ah­mad Ja­mal Trio sur Miles Da­vis et Gil Evans dont cer­tains des plus fa­meux ar­ran­ge­ments sont ba­sés sur les in­ter­pré­ta­tions du pia­niste, telle cette New Rhum­ba dont la com­pa­rai­son s’im­pose avec la ver­sion de l’al­bum “Miles Ahead” (1957), qui sonne de fa­çon presque iden­tique à celle de Ja­mal, mal­gré un ef­fec­tif or­ches­tral tout dif­fé­rent. • TPB Ah­mad Ja­mal, “Cham­ber Mu­sic Of The New Jazz”, Ar­go, 1955

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.