Keith Jar­rett

Par­don My Rags

Jazz Magazine - - DOSSIER -

Quatre mois avant l’en­re­gis­tre­ment de “Fa­cing You”, le pre­mier titre en so­lo of­fi­ciel de Keith Jar­rett. Per­dues au mi­lieu d’un al­bum aux par­fums li­ber­taires gra­vé avec son quar­tette amé­ri­cain, moins de trois mi­nutes d’échap­pée en so­li­taire où le jeune homme de vingt-six ans, à l’aube d’une odys­sée qui le ver­ra ar­pen­ter maints ter­ri­toires mu­si­caux in­ex­plo­rés, convoque les mannes de la tra­di­tion pia­nis­tique afro-amé­ri­caine la plus an­ces­trale : le rag­time. Pas de pas­séisme confit en dé­vo­tion ici, l’hé­ri­tage de Scott Jo­plin et des géants du stride se voit au contraire pas­sé à tra­vers une ahu­ris­sante mou­li­nette

à dé­com­po­ser-re­com­po­ser, avec pour leit­mo­tiv une pe­tite ri­tour­nelle ob­sé­dante ré­émer­geant à in­ter­valles ré­gu­liers, va­riée, trans­po­sée, dé­ca­lée dans un ver­ti­gi­neux chas­sé-croi­sé ryth­mique des deux mains, le tout sans ja­mais perdre de vue la ré­gu­la­ri­té im­per­tur­bable d’un tem­po éche­ve­lé. Nul doute que Ja­son Mo­ran et bien d’autres au­ront su ti­rer les le­çons de cette ac­tua­li­sa­tion ful­gu­rante du pa­tri­moine. • PR Keith Jar­rett, “El Jui­cio (The Jud­ge­ment)”, At­lan­tic, 1971

Keith Jar­rett

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.