Kirk Light­sey

Eve­ry­thing Is Chan­ged

Jazz Magazine - - DOSSIER -

Je me rap­pelle en­core com­bien ce disque fut une sur­prise à sa sor­tie. On avait dé­cou­vert le pia­niste aux cô­tés de Chet Ba­ker et lea­der de disques en so­lo et trio. Et si l’on avait dé­jà pu ap­pré­cier Jer­ry Gon­za­lez pour ses ta­lents de congue­ro à la tête de son fa­meux Fort Apache Band, on pou­vait être sur­pris de voir le per­cus­sion­niste étof­fer l’ap­pa­rent clas­si­cisme du trio du pia­niste (San­ti De­bria­no à la basse et Ed­die Gla­den à la bat­te­rie), même s’ils s’étaient dé­jà es­sayés à cette for­mule cinq se­maines au­pa­ra­vant sur “First Af­fairs” pu­blié sur Li­me­tree. Mais Light­sey sa­vait le la­ti­no éga­le­ment trom­pet­tiste ! Dès Eve­ry­thing Is Chan­ged, mor­ceau épo­nyme de l’al­bum, on fut sub­ju­gué par l’at­mo­sphère que le qua­trième homme pou­vait ins­tal­ler à la trom­pette bou­chée. Une am­biance que Miles Da­vis n’au­rait pas re­niée. Mal­gré quelques écarts de jus­tesse, sur un•••

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.