#E;O9 #4BH^

Song For Sal­ly

Jazz Magazine - - DOSSIER - LE

Pre­mier al­bum en so­lo sur le jeune la­bel ECM, un peu plus de six mois avant le fa­meux “Fa­cing You” de Keith Jar­rett, ce “Vol. 1” des “Pia­no Im­pro­vi­sa­tions” montre toute l’éten­due du ta­lent pia­nis­tique de Chick Co­rea, alors en pleine pé­riode free avec le groupe Circle. Song For Sal­ly, qui n’a pas l’air d’une vé­ri­table im­pro­vi­sa­tion, est ad­mi­ra­ble­ment construit, avec comme fil conduc­teur une mé­lo­die pré­gnante et un ac­com­pa­gne­ment ryth­mique de la main gauche souple et élé­gant, où l’on dis­tingue l’amour que Co­rea porte aux thèmes his­pa­ni­sants. Fee­ling ins­pi­ré et en­voû­tant, beau tra­vail sur l’es­pace so­nore : bel hom­mage à cette Sal­ly que l’on ima­gine mys­té­rieuse et sen­suelle. En à peine quatre mi­nutes, un cli­mat est ins­tal­lé, et une sub­tile nar­ra­tion, émou­vante et oni­rique se dé­roule. Ma­nuel de Fal­la y fait la ren­contre de Bill Evans. L’an­née sui­vante pa­raî­tra le “Vo­lume 2”, sui­vi de très près par le fa­meux “Re­turn To Fo­re­ver” dont le suc­cès fe­ra quelque peu ou­blier ce Song For Sal­ly et l’en­semble de ces so­los, qui mé­rite d’être re­dé­cou­vert. • Chick Co­rea, “Pia­no Im­pro­vi­sa­tions Vol.1”, ECM, 1971

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.