DIEU EN DE­VE­NIR

Jeux Video Magazine - - DOSSIER -

Pour­quoi se conten­ter d’être un simple aven­tu­rier quand vous pou­vez de­ve­nir un dieu ?

Fraî­che­ment dé­bar­qué sur consoles, Sky­forge est un titre qui a dé­jà un peu de bou­teille puis­qu’il est sor­ti depuis plu­sieurs an­nées sur PC. Vous y in­car­nez un dieu, ou tout du moins un im­mor­tel qui as­pire à la di­vi­ni­té, dans un univers qui mé­lange l’hé­roic fan­ta­sy et la science-fic­tion de ma­nière plu­tôt har­mo­nieuse, ce qui en pas­sant n’est pas sans faire pen­ser à Fi­nal Fan­ta­sy. Si le jeu est un conden­sé as­sez clas­sique de quêtes, d’ex­plo­ra­tion et de des­truc­tions de fa­milles en­tières de montres en tout genre, l’im­pres­sion de puis­sance liée à votre di­vi­ni­té en de­ve­nir est bien ren­due no­tam­ment par un ac­cent tout par­ti­cu­lier sur l’ac­tion et le dy­na­misme des com­bats.

Pas trop vite !

Outre un univers di­vi­sé en une cen­taine de zones qui sus­citent la cu­rio­si­té, Sky­forge pro­pose de pro­gres­ser dans toutes les classes du jeu à la fois (qua­torze à ce jour) et de chan­ger à la vo­lée. Ce­pen­dant, la pro­gres­sion se fait len­te­ment, et il fau­dra débloquer la qua­si-to­ta­li­té des pro­fes­sions avant de pou­voir en pro­fi­ter. De plus, votre avan­cée est li­mi­tée à un cer­tain vo­lume d’ex­pé­rience ga­gnée par jour ! Du coup, les op­tions payantes sont tout de suite moins avan­ta­geuses, vu qu’elles per­mettent d’at­teindre plus vite les li­mites.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.