DÉ­JÀ VU ?

Jeux Video Magazine - - DOSSIER -

Pas fa­cile de chas­ser sur les mêmes terres qu’Over­watch ? Pa­la­dins s’y risque !

Fai­sant les beaux jours des joueurs PC depuis près d’un an, Pa­la­dins s’ap­prête à dé­bar­quer sur consoles. Dans ce jeu en vue à la pre­mière per­sonne, vous faites par­tie d’une équipe de cinq cham­pions à choi­sir par­mi une ving­taine. Les af­fron­te­ments sont un mé­lange de cap­ture de point et d’es­corte où les ca­pa­ci­tés de chaque hé­ros et leurs com­plé­men­ta­ri­tés vont être mises à rude épreuve, le tout dans un monde très co­lo­ré et aux al­lures de des­sin ani­mé. C’est fun, c’est ef­fi­cace et pour­tant dif­fi­cile de ne pas pen­ser aux res­sem­blances avec Over­watch tant cer­tains per­son­nages semblent ins­pi­rés par ceux du titre de Bliz­zard.

Des ef­forts pour se dis­tin­guer

Pa­la­dins tente de se dis­tin­guer par un sys­tème de cartes à sé­lec­tion­ner pour dé­fi­nir les ca­pa­ci­tés de votre per­son­nage. De même, du­rant les par­ties, il est pos­sible d’équi­per des ob­jets qui vont don­ner des bo­nus di­vers. Au lieu de chan­ger de per­son­nage en

cours de route comme dans le jeu Over­watch, Pa­la­dins vous fait construire votre hé­ros en cours de par­tie. Deux hé­ros si­mi­laires en ap­pa­rence ne le se­ront donc pas en termes de ga­me­play. De quoi as­su­rer une per­son­na­li­té unique à Pa­la­dins : Cham­pions of the Realm qui, au fur et à me­sure des mises à jour, s’écarte de son illustre modèle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.