LE MUL­TI­JOUEUR, TU MODIFIERAS

Riche en mo­ments forts, mais aus­si per­clus de dé­fauts, comme l’ab­sence de vraies classes et une pro­gres­sion vite pla­fon­née, le mul­ti de­vait être re­vu et cor­ri­gé.

Jeux Video Magazine - - EN COUVERTURE -

Un peu trop confus, et sur­tout trop vite li­mi­té à une sélection qua­si obli­ga­toire pour l’em­por­ter : le sys­tème d’armes et de cartes des étoiles de Battlefront n’a pas fait que des heu­reux. Une fois le ni­veau maxi­mal de la pre­mière ver­sion sans ex­ten­sion at­teint, le le­vel 50, toutes les fa­çons d’ex­ploi­ter les dé­fauts du jeu étaient connues, et sur­tout, il était alors im­pos­sible de trou­ver un in­té­rêt dans son ava­tar, si sem­blable aux autres, tous ca­pés au ni­veau maxi­mal. DICE a donc op­té cette fois pour un vrai sys­tème de classes, propre à per­mettre aux joueurs de mo­de­ler leur per­son­nage en fonc­tion de leur style de jeu et de leurs pré­fé­rences. Des mo­di­fi­ca­tions qui touchent éga­le­ment les hé­ros, et pas seule­ment les trou­fions de base. Autre chan­ge­ment re­mar­quable, le dé­blo­cage d’avan­tages im­por­tants (vais­seau ou hé­ros) ne se li­mi­te­ra plus à un icone flot­tant sur le champ de ba­taille, que le pre­mier dé­bu­tant ve­nu se fai­sait un plai­sir de col­lec­ter, « gâ­chant » pour ain­si dire cet avan­tage pour son camp ; une sorte de mon­naie en jeu per­met­tra dé­sor­mais aux meilleurs de se ré­com­pen­ser eux-mêmes en dé­blo­quant un bo­nus grâce à la somme de leurs ex­ploits. En plus des vé­hi­cules et des hé­ros, le di­rec­teur créa­tif évo­quait au­près de nos confrères d’IGN une troi­sième op­tion, en­core se­crète. Tien­drait-on là l’équi­valent d’un bo­nus kill­streak fa­çon Call of Duty ou des énormes en­gins de guerre qui ont fait le suc­cès des fins de ba­tailles épiques de Bat­tle­field 1 ? Autre point im­por­tant, pas be­soin d’at­tendre une mise à jour tar­dive pour s’en­traî­ner avec des bots contrô­lés par l’IA. Cô­té mul­ti­joueur, en plus du choix ju­di­cieux de l’uti­li­sa­tion de ser­veurs dé­diés, les joutes met­tront en scène jus­qu’à 24 pi­lotes dans l’es­pace, et 40 joueurs au sol, sur des pla­nètes re­pré­sen­tant une grande par­tie des lieux-clés de l’en­semble de la sa­ga, au-de­là de la courte pé­riode du so­lo donc : Hoth, Ya­vin, la base Star­killer, En­dor, Mos Eis­ley, etc. En­fin, les joueurs les plus pres­sés pour­ront prendre part à deux bê­ta fer­mées : via EA Acces dès le 9 no­vembre, et dès le 14 no­vembre pour les ache­teurs de la ver­sion De­luxe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.