LE SO­LO, TU N'OUBLIERAS PAS

Les al­ler­giques aux joutes à plu­sieurs dé­plo­raient l’ab­sence d’un mode so­lo digne de ce nom. Il fait son ap­pa­ri­tion dans Battlefront II et ne manque pas d’am­bi­tion.

Jeux Video Magazine - - EN COUVERTURE -

Trente ans d’his­toire de Star Wars, voi­là ni plus ni moins le cadre choi­si par les dé­ve­lop­peurs pour ra­con­ter le des­tin d’un per­son­nage nou­veau ve­nu dans la sa­ga : Iden Ver­sio. Cette pi­lote de l’une des forces spé­ciales de l’Em­pire, bap­ti­sée « es­couade Inferno » (une classe de per­son­nages, qui, tout comme la jeune femme, a été créée en col­la­bo­ra­tion et avec la bé­né­dic­tion de Lu­casArts), com­mence par as­sis­ter im­puis­sante à la des­truc­tion de la se­conde Étoile de la Mort en sur­face d’En­dor, en pleine dé­bâcle contre les Re­belles. Dé­bu­ter le mode so­lo d’un jeu Star Wars en in­car­nant le camp des « bad guys » en pleine dé­con­fi­ture, voi­là qui a de quoi sur­prendre. Mais que les plus re­belles se ras­surent : si l’his­toire se­ra ra­con­tée d’un seul te­nant, con­trai­re­ment aux ré­cits de guerre qui n’avaient pas fait l’una­ni­mi­té dans Bat­tle­field 1, l’oc­ca­sion se­ra tout de même don­née d’in­car­ner di­verses fi­gures em­blé­ma­tiques de Star Wars, bien qu’Iden Ver­sio reste le fil rouge de ces trente ans de vide entre la pre­mière tri­lo­gie et la der­nière en date. Autre élé­ment im­por­tant, cette aven­ture n’est pas pré­pa­rée par DICE, mais par un nou­veau ve­nu, le stu­dio Mo­tive, à la tête du­quel on re­trouve no­tam­ment Jade Ray­mond, ex- pro­duc­trice d’un cer­tain As­sas­sin’s Creed. Le ca­rac­tère polyvalent des forces spé­ciales de l’Em­pire pour­rait donc nous of­frir des mis­sions plus va­riées, axées sur la dis­cré­tion, voire l’in­fil­tra­tion, à l’image de la li­cence star d’Ubi­soft. Cô­té nar­ra­tion, chez Mo­tive, on as­sure que l’on pour­ra al­ter­ner suf­fi­sam­ment d’un camp à l’autre, pour sa­tis­faire les fans de chaque pé­riode, de chaque fac­tion. On es­père sur­tout qu’Iden Ver­sio in­car­ne­ra mieux en­core que Finn dans l’Épi­sode VII ce fa­meux « hu­main der­rière le casque », avec des choix dif­fi­ciles, des contra­dic­tions, des in­ter­ro­ga­tions... Bref, de l’ac­tion à cou­per le souffle, les brui­tages et mu­siques of­fi­cielles, tout ce­la, on connaît dé­jà ; ce que l’on veut dé­sor­mais, c’est vi­brer, et si EA a re­cru­té un troi­sième stu­dio rien que pour ce­la, on est en droit d’es­pé­rer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.