The Girl and the Ro­bot (PS Store, Steam)

Les Ca­na­diens de Flying Car­pets Games pro­pose un voyage mi­ni­ma­liste et cap­ti­vant au coeur d’une sorte de conte de fées vi­déo­lu­dique.

Jeux Video Magazine - - CONSO -

ÉDI­TEUR FLYING CAR­PETS GAMES GENRE AC­TION, AVEN­TURE JOUEUR 1 PEGI 7+ PS STORE, STEAM 15 € PAR LES CRÉA­TEURS DE C’EST LEUR PRE­MIER JEU

Dès le dé­part, The Girl and The Ro­bot donne au joueur l’im­pres­sion d’être té­lé­por­té au coeur d’un conte de fées grâce à cet uni­vers à l’es­thé­tique épu­rée mais sty­li­sée et aus­si grâce à cette his­toire obs­cure se dé­rou­lant dans un château fan­tasque per­du dans les nuages. D’ailleurs, les deux per­son­nages prin­ci­paux, une fillette et un ro­bot, semblent avoir un lien ma­gique puis­qu’il est pos­sible de les in­car­ner, à tour de rôle et à tout mo­ment, sim­ple­ment en pres­sant une touche. Ce duo, fait pri­son­nier par une reine ma­lé­fique, doit ab­so­lu­ment faire équipe pour ré­soudre les puzzles et sur­mon­ter les obs­tacles dans le but de s’échap­per. Cha­cun dis­pose ain­si de com­pé­tences propres : le ro­bot peut se battre à l’épée, ti­rer des flèches et trans­por­ter la fillette, tan­dis que cette der­nière est ca­pable de ré­pa­rer le ro­bot mais aus­si de se fau­fi­ler dans des es­paces étroits. Si les ani­ma­tions des per­son­nages ap­pa­raissent un peu ri­gides et la ma­nia­bi­li­té pas tou­jours op­ti­male en rai­son du po­si­tion­ne­ment par­fois ha­sar­deux de la ca­mé­ra, l’in­té­rêt pour l’aven­ture – dont on ai­me­rait connaître les te­nants et abou­tis­sants – de­meure néan­moins constant. Preuve au fi­nal qu’il n’y a pas que la tech­nique qui compte…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.