For­za Mo­tor­sport 7

Mas­to­donte du genre de­puis plus d’une dé­cen­nie, For­za Mo­tor­sport 7 ar­rive sur les cha­peaux de roues, en­tou­ré de concur­rents plus fé­roces que ja­mais. Le ga­rage s’avère mons­trueux avec plus de 700 voi­tures mo­dé­li­sées à la per­fec­tion.

Jeux Video Magazine - - SOMMAIRE -

Pre­nant dès le deuxième épi­sode la cou­ronne de la meilleure si­mu­la­tion au­to­mo­bile sur consoles, For­za Mo­tor­sport a eu le temps d’as­seoir sa su­pé­rio­ri­té et de se bo­ni­fier avec le temps. Ce­pen­dant, de­puis deux ans, de pe­tits concur­rents pro­posent pro­gres­si­ve­ment du conte­nu et des pos­si­bi­li­tés qui, ponc­tuel­le­ment, dé­passent le maître. Ain­si, la li­cence F1 dé­te­nue par Co­de­mas­ters offre de­puis l’an­née der­nière le mode Car­rière le plus em­bal­lant du genre, les deux vo­lets de Pro­ject CARS montrent des condi­tions cli­ma­tiques chan­geantes i mpres­sion­nantes, As­set­to Cor­sa a pous­sé le terme si­mu­la­tion en­core plus loin et Gran Tu­ris­mo Sport re­vient avec l’es­poir de faire mieux que les autres sur sa pro­po­si­tion en ligne. Bref, le lea­der For­za Mo­tor­sport se de­vait de re­trous­ser ses manches et d’of­frir à sa com­mu­nau­té un épi­sode ca­pable de faire taire tout le monde. Mal­heu­reu­se­ment pour lui, et heu­reu­se­ment pour les autres, For­za Mo­tor­sport 7 se contente du mi­ni­mum syn­di­cal.

La­dies and gent­le­men...

Trois courses vous at­tendent au dé­part de For­za Mo­torp­sort 7 afin de mon­trer les prin­ci­pales nou­veau­tés de cet épi­sode. Après avoir choi­si le sexe de son per­son­nage ain­si que sa te­nue, vous em­bar­quez di­rec­te­ment dans une Porsche 911 GT2 sur la seule course vé­ri­ta­ble­ment in­édite de ce titre : Du­baï. Un cir­cuit ur­bain fic­tif qui pro­pose des pa­no­ra­mas agréables, avec no­tam­ment du sable qui s’en­vole et at­ter­rit sur la piste à cer­tains en­droits, mais pos­sède un tra­cé un peu trop fan­tai­siste pour en­thou­sias­mer vrai­ment le pi­lote que vous êtes. La deuxième épreuve vous em­barque dans un ca­mion de course sur le cir­cuit de Mu­gel­lo, l’un des tra­cés qui font leur grand re­tour avec Maple Val­ley no­tam­ment. On ter­mine sur le Nür­bur­gring GP avec des condi­tions cli­ma­tiques chan­geantes. Mal­heu­reu­se­ment, on com­prend très ra­pi­de­ment avec les me­nus que seuls douze tra­cés sont com­pa­tibles avec cette météo dy­na­mique. Par ailleurs,

Turn10 a com­plè­te­ment omis les dif­fé­rents types de gomme. Il n’y a donc au­cun as­pect stra­té­gique lorsque la pluie ap­pa­raît. Bref, l’ar­ri­vée de cette météo dy­na­mique ne s’avère pas si em­bal­lante que pré­vue. Plus em­bê­tant en­core, l’équipe aux stands n’est tou­jours pas mo­dé­li­sée lors de nos ar­rêts. Le so­lo a certes été quelque peu re­ma­nié puis­qu’il est dé­sor­mais seg­men­té en cinq coupes. C’est simple et mieux fait que dans les pré­cé­dents For­za Mo­tor­sport, mais ce­la reste as­sez clas­sique dans le dé­rou­le­ment. En ef­fet, pour ac­cé­der à la coupe sui­vante, il suf­fit d’en­gran­ger un mi­ni­mum d’ex­pé­riences lors de la pré­cé­dente. Le ga­rage s’avère, quant à lui, plu­tôt mons­trueux avec plus de 700 voi­tures mo­dé­li­sées à la per­fec­tion. Les tex­tures sont plus fines et l’at­ten­tion au dé­tail a été re­vue à la hausse. Les bruits des mo­teurs et autres sons ont éga­le­ment ga­gné en au­then­ti­ci­té. En­tendre le fond plat de notre bo­lide frot­ter sur le vi­breur n’a ja­mais été aus­si réa­liste dans un For­za. Pour conti­nuer de re­cen­ser les bons points, évo­quons la joua­bi­li­té, en­core plus pré­cise, avec des amé­lio­ra­tions no­tables sur cer­taines ré­ac­tions des véhicules lors des pas­sages de bosses et sur­vi­rages. Du très, très bon bou­lot ! À part ce manque évident d’in­édit, For­za Mo­tor­sport 7 était donc bien par­ti pour gar­der son sta­tut de maître in­con­tes­té du genre. Mais c’était sans re­gar­der sa pro­po­si­tion en ligne d’une pau­vre­té af­fli­geante. Un match­ma­king di­vi­sé en plu­sieurs ca­té­go­ries de véhicules (par exemple ci­ta­dine, muscle car, su­per­car) et... c’est tout ! Un ex­cellent moyen de dé­mo­ti­ver les pi­lotes en herbe qui vont tom­ber as­su­ré­ment sur des par­ties res­sem­blant à du Des­truc­tion Der­by. Il y avait mieux à faire.

Des épreuves spé­ciales sont dis­po­nibles. Ici, un duel avec Ken Block.

Les Muscle Cars sont nom­breuses dans ce For­za. Vi­si­bi­li­té et te­nue de route sont sou­vent pré­caires.

Beau­coup d’heures de jeu sont à pré­voir pour ac­qué­rir les 700 bolides que compte cet opus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.