Culd­cept Re­volt

In­con­nu ou presque en Oc­ci­dent, la sé­rie Culd­cept fête ses vingt ans d’exis­tence avec un vo­let pen­sé pour la 3DS. De quoi dé­cou­vrir la fran­chise.

Jeux Video Magazine - - SOMMAIRE - Ra­phaël Lu­cas

Pre­nez un pla­teau de Mo­no­po­ly dans une main et un jeu de cartes fa­çon Ma­gic dans l’autre. Mé­lan­gez, cou­pez et dis­tri­buez, vous au­rez à peu près tous les élé­ments de Culd­cept Re­volt, der­nier épi­sode en date d’une sé­rie plu­tôt confi­den­tielle. Ici, sur un pla­teau aux cases co­lo­rées qui re­pré­sentent cha­cune un type de ter­rain (Terre, Feu, Air, etc.), notre hé­ros et son ad­ver­saire cir­culent, posent leurs cartes de créa­ture en fonc­tion des élé­ments et de leurs ar­rêts. Si, après un lan­cer de dés, l’en­ne­mi tombe sur une case oc­cu­pée par un de nos mi­nions, il doit soit payer une taxe, soit faire com­battre une de ses créa­tures. Simple en ap­pa­rence, plein de pe­tites règles, Culd­cept Re­volt pa­raît dense et pro­fond. De prime abord. Ce­pen­dant, pas­sé la sur­prise de ce jeu de pla­teau scé­na­ri­sé comme un RPG (hé­ros amné­sique, ré­volte) et de ses as­tu­cieuses mé­ca­niques, on se rend compte que la machine ne fait pas le poids, et que l’his­toire de Culd­cept Re­volt n’a fi­na­le­ment rien de pal­pi­tant. Reste alors le multijoueur où il se­ra pos­sible d’af­fron­ter des joueurs avec leurs propres decks de carte. An­glo­phobes at­ten­tion, le jeu n’a pas été tra­duit en fran­çais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.