Sé­bas­tien “7ckngMad”

Le plus grand cham­pion fran­çais de DO­TA 2.

Jeux Video Magazine - - L'ACTU SPORT -

Cet été, le Fran­çais Sé­bas­tien « 7ckngMad » Debs est en­tré dans le pan­théon mon­dial de l’e-sport en rem­por­tant avec OG, son équipe, The In­ter­na­tio­nal. Re­tour sur le par­cours d’un mor­du de DO­TA 2 qui n’a ja­mais rien lâ­ché. LE JOUEUR

Dès 2011, alors âgé de l a ving­taine, 7ckngMad monte avec d’autres Fran­çais plu­sieurs équipes, comme mTw. Avec elle, il rem­por­te­ra la DreamHack Sum­mer 2012 face aux ter­ribles Na’Vi, alors cham­pions du tout pre­mier The In­ter­na­tio­nal de l’his­toire du jeu. mTw par­vient aus­si à se qua­li­fier cette même an­née au fa­meux TI, mais échoue­ra au 1er tour. L’échec pousse l’équipe à se sé­pa­rer. Sé­bas­tien ne perd pas en mo­ti­va­tion et vogue d’équipe en équipe, de pro­jet en pro­jet. Étu­diant en école de com­merce, il tente même de mon­ter sa propre équipe et dé­marche des spon­sors. En vain. Pour au­tant, Sé­bas­tien ne baisse pas les bras pour vivre de sa pas­sion.

LE COACH

Dans son par­cours, il dé­laisse par­fois le rôle de joueur, mais tou­jours pour en en­dos­ser un autre : ana­lyste, com­men­ta­teur ou en­core coach. Lors d’un tour­noi à Shan­gaï en mars 2016 qu’il com­mente, il croise la route d’une pe­tite équipe : OG. Vain­queur d’un 1er Ma­jor, elle connaît une baisse de ré­gime que 7ckngMad va s’em­pres­ser de cor­ri­ger grâce à ses ta­lents de stra­tèges, en tant que coach. Sous son re­gard bien­veillant, OG va alors rem­por­ter les trois Ma­jor sui­vants ! Son rôle est bien mis en avant dans True Sight : The Kiev Ma­jor Grand Fi­nals, un do­cu­men­taire qui montre les équipes de l’in­té­rieur du­rant les fi­nales.

LES EM­BÛCHES

Mal­gré ses suc­cès, un tro­phée manque au pal­ma­rès d’OG : le bou­clier de l’Ae­gis de The In­ter­na­tio­nal. L’équipe y échoue par deux fois en 2016 et en 2017. Ce der­nier échec est lourd de consé­quences. Leur plus jeune ta­lent, ana, 18 ans, se re­tire. OG se pré­pare à vivre une an­née 2018 dif­fi­cile. Après quelques mois, Re­so­lut1on, rem­pla­çant d’ana, ne fait pas l’af­faire. 7ckngMad passe alors tem­po­rai­re­ment joueur tout en res­tant coach. Après tout, il n’a ja­mais ar­rê­té de pra­ti­quer le jeu. Il teste sans cesse de nou­velles stra­té­gies et reste au top

du clas­se­ment mon­dial en ligne, au même ni­veau, voire plus haut, que ses joueurs. Une amé­lio­ra­tion se fait vite sen­tir, mais le sort s’acharne sur OG. Fin mai, alors qu’ap­proche leur der­nière chance de se qua­li­fier au TI8, Fly et s4, deux membres ma­jeurs, quittent sou­dai­ne­ment l’équipe pour une autre, Evil Ge­niuses. Une vé­ri­table tra­hi­son qui va à l’en­contre des va­leurs de l’équipe, es­time Sé­bas­tien. Les sur­vi­vants tirent ana de sa re­traite et re­crutent Top­son, un ama­teur confir­mé. Sé­bas­tien, lui, passe of­fi­ciel­le­ment joueur. En­semble, ils vont réa­li­ser un pre­mier ex­ploit : se qua­li­fier à The In­ter­na­tio­nal !

LE TRIOMPHE

À Van­cou­ver, con­trai­re­ment aux an­nées pré­cé­dentes, OG est loin d’avoir le sta­tut de fa­vo­ri pour cette édi­tion du TI8. Pour­tant, après un dé­part mi- figue mi- rai­sin, Sé­bas­tien et ses hommes se frayent un che­min et même une ligne droite jus­qu’en grande fi­nale ! Sur leur route, ils croisent leurs an­ciens co­équi­piers et leur font mordre la pous­sière. En fi­nale, ils font face au PSG.LGD, une équipe chi­noise sous contrat avec le Pa­ris Saint-Ger­main. Au bout des cinq par­ties, cette der­nière va ap­prendre une le­çon : ne ja­mais vendre la peau d’OG avant de l’avoir vain­cue. Par trois fois, Ceb (pseu­do plus po­li­cé de 7ckngMad) va me­ner son équipe à la vic­toire. Lui et ses co­équi­piers en grande forme vont re­tour­ner l’avan­tage du PSG en leur fa­veur et fi­nir par s’em­pa­rer de l’Ae­gis ! Avec OG, 7ckngMad de­vient le seul Fran­çais à rem­por­ter ce tro­phée tant con­voi­té et prouve que la per­sé­vé­rance fi­nit par payer !

Quen­tin Mis­sault

Pho­to : PGL

Le coach se fait por­ter en triomphe par ses joueurs au Ma­jor de Kiev, le 30 mars 2017.

jeux­vi­deo­ma­ga­zine.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.