Castle Burn

Avec Clash Royale, Su­per­cell est maître en son royaume, mais tel Da­mo­clès, une épée est sus­pen­due au-des­sus de sa tête et les pré­ten­dants sont nom­breux.

Jeux Video Magazine - - SOMMAIRE - Cy­ril Tri­goust

Le roi est mort, vive le roi ! C’est ce que doit es­pé­rer Blue­hole en col­lant au plus près de Clash Royale. Comme chez son mo­dèle, le champ de ba­taille tient dans la hau­teur de l’écran. Un châ­teau se dresse de chaque cô­té avec, au mi­lieu, du ma­na à ex­ploi­ter pour ga­gner des res­sources in­dis­pen­sables au dé­ve­lop­pe­ment de vos troupes. Avant ce­la, vous de­vez étendre votre ter­ri­toire en im­plan­tant des bâ­ti­ments. Au pas­sage, vous ré­dui­sez le brouillard de guerre afin de mieux an­ti­ci­per les at­taques ad­verses. Vite en­voyer des sol­dats ou prendre le temps de dé­ve­lop­per votre base est votre pre­mier di­lemme. En­suite vient le choix des uni­tés à ajou­ter à votre deck. Là en­core, l’ob­ser­va­tion de l’en­ne­mi est pri­mor­diale et donne une sa­veur par­ti­cu­lière à chaque af­fron­te­ment.

Plus ins­tinc­tif

En amé­lio­rant la re­cette de Su­per­cell, Castle Burn ef­fleure la qua­li­té d’un jeu de stra­té­gie en temps réel (STR) sur PC tout en pré­ser­vant les cri­tères du jeu mo­bile, à sa­voir un champ de ba­taille res­treint et des par­ties ra­pides. L’as­pect stra­té­gique de­mande beau­coup d’adap­ta­tion et d’in­tui­tion au contraire d’un Clash Royale, plus sys­té­ma­ti­sé. Ce­la peut d’ailleurs jouer en sa dé­fa­veur, car la tac­tique ne fait pas tou­jours bon mé­nage avec le free-to­play qui, par dé­fi­ni­tion, ne met pas tous les joueurs sur un pied d’éga­li­té. Nous avons tes­té le jeu du­rant quelques jours après sa sor­tie ; les ba­tailles étaient équi­li­brées, mais est-ce que ce se­ra tou­jours le cas sur le long terme ? Quoi qu’il en soit, Castle Burn est très ma­lin, plus in­té­res­sant que son mo­dèle. Es­pé­rons que les joueurs suivent.

L’as­pect stra­té­gique de­mande beau­coup d’adap­ta­tion et d’in­tui­tion de la part du joueur.

jeux­vi­deo­ma­ga­zine.comComme dans Clash Royale, un sys­tème de cartes amé­liore vos uni­tés, mais on peut jouer et s’amu­ser sans dé­pen­ser.Les cam­pagnes so­los sont une al­ter­na­tive sym­pa au PVP et un ex­cellent moyen de tra­vailler ses dif­fé­rentes stra­té­gies.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.