POUR­QUOI MAN­GER DES PRO­TÉINES VÉ­GÉ­TALES ?

Joggeur - - Alimentation Ve Ge Tale | Sante -

Cet ar­ticle n’a pas pour but de vous dis­sua­der de man­ger de la viande ou des lai­tages mais plu­tôt de mon­trer qu’il est tout à fait pos­sible de s’en pas­ser. Mais pour­quoi donc sup­pri­mer ou rem­pla­cer en par­tie ces pro­duits tra­di­tion­nels dans notre ali­men­ta­tion ? Tout d’abord pour des ques­tions éthiques liées à la souf­france des ani­maux d’éle­vage, chose à la­quelle cer­taines per­sonnes sont très sen­sibles à la ré­dac­tion. L’éthique, ok, mais la san­té aus­si : les viandes rouges sont par exemple sa­tu­rées de toxines et riches en acides gras sa­tu­rés, mau­vais pour l’or­ga­nisme. Le bé­tail trai­té aux an­ti­bio­tiques est aus­si do­pé aux hor­mones de crois­sance afin d’en amé­lio­rer la pro­duc­tion. Tout ce­la se re­trouve dans l’as­siette. Il semble du coup rai­son­nable de li­mi­ter les viandes et lai­tages au quo­ti­dien. Car, comme tou­jours, c’est la dose qui fait le poi­son. Dans cette même lo­gique, pré­fé­rez des fruits et lé­gumes is­sus d’une pro­duc­tion qui uti­lise le moins pos­sible pes­ti­cides et en­grais chi­miques. Le cou­reur de fond Scott Ju­rek est par exemple to­ta­le­ment vé­gé­ta­lien. Il a pros­crit tous les ali­ments qui pro­viennent du règne ani­mal et s’en porte à mer­veille !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.