LES AUTRES ÉPREUVES NA­TURE

Joggeur - - Trail Phenomene A La Mode -

La Sky­race est une dis­ci­pline ex­trême et très tech­nique de la course de mon­tagne, ré­gie par la Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale de Sky­run­ning. Ces courses doivent a mi­ni­ma dé­pas­ser une al­ti­tude de 2 000 mètres, avec une pente su­pé­rieure à 30 % et une dif­fi­cul­té d’es­ca­lade ne dé­pas­sant pas le 2e degré. Gé­né­ra­le­ment, les sky­races font entre 20 et 30 km de long, entre 2 000 et 4 000 mètres d’al­ti­tude. Quant au cross-coun­try, non, ce n’est pas une épreuve au mi­lieu des champs de cé­réales, même si ce­la vous fait pen­ser au fa­meux chocolat Kin­der. Les épreuves de cross-coun­try sont courtes (3 à 12 km) et se dé­roulent prin­ci­pa­le­ment du­rant les pé­riodes au­tom­nales et hi­ver­nales. Le cross est une dis­ci­pline de l’ath­lé­tisme, ré­gle­men­tée par la FFA, avec ses propres cham­pion­nats. condi­tions cli­ma­tiques peuvent ra­pi­de­ment chan­ger, il faut donc s’équi­per de tex­tiles tech­niques spé­ci­fiques (ther­mique, coupe-vent, buff). Avec des ta­rifs d’ins­crip­tion avoi­si­nant 1 € du ki­lo­mètre (voire beau­coup plus pour cer­tains ul­tra-trails), le prix du trans­port et de l’hé­ber­ge­ment, l’ad­di­tion peut vite mon­ter. Pré­pa­rer un trail, c’est aus­si ap­prendre à s’ali­men­ter en course, tes­ter des produits avant l’épreuve, un coût sup­plé­men­taire. Nathalie Mauclair sou­lève aus­si le point de l’em­preinte car­bone. « Je cours dans la na­ture, j’ai une dé­marche écolo, mais lorsque je prends l’avion pour par­ti­ci­per à cer­taines courses, je me demande si ce­la n’est pas contra­dic­toire… » Syl­vaine évoque éga­le­ment « la dan­ge­ro­si­té de cer­tains par­cours pro­po­sés, la prise de risque par­fois né­ces­saire qui peut dé­bou­cher sur des bles­sures (par exemple des en­torses), ou en­core la tendance au “toujours plus” avec des épreuves de plus en plus longues et de plus en plus difficiles qui mar­ty­risent l’or­ga­nisme. » Pire en­core pour les an­ciens com­pé­ti­teurs sur route ou stade : on se trans­forme en die­sel, comme le confirme Thier­ry : « Tu perds ta vi­tesse et tu le payes cash lorsque tu re­tournes sur 10 km » pré­vient-il. La meilleure preuve avec Killian Jor­net ( lire l’ar­ticle qui lui est consa­cré p. 26), certes ra­pide sur 10 ki­lo­mètres mais ô com­bien plus à l’aise sur longues dis­tances ! Convain­cus ? C’est par­ti pour des ki­lo­mètres de plai­sir !

Un grand mer­ci aux trois grands cham­pions pour leur par­ti­ci­pa­tion à cet ar­ticle : Nathalie Mauclair Double cham­pionne du monde de trail en 2013 et 2015, vain­queur fé­mi­nine de l’UTMB 2015, du grand Raid de la Réunion 2 013 et 2014, de la Wes­tern States 2014, se­conde place du Ma­ra­thon des Sables 2016… Syl­vaine Cus­sot Vic­toire TTN 2016, Vic­toire Éco­trail Paris 2016 (80 km), 2e Ul­tra Fiord en Pa­ta­go­nie, 2015, Sain­té­lyon 2013 3e, 2014 2e, Vic­toire In­té­grale des Causses 2014, Gruis­san Phoe­bus Trail 2e en 2013, 2014 et 2015, 3e en 2016… Thier­ry Breuil Triple cham­pion de France de trail, vain­queur des Tem­pliers 2009, de l’Eco­trail de Paris 80 km 2010, cham­pion du monde de Trail par équipe 2011, 6 fois vain­queur des Gen­darmes et Vo­leurs, 6 fois la Côte d’Opale, 5 fois l’Au­brac…

« UNE DIS­CI­PLINE DONT LES VA­LEURS LES PLUS FORTES SONT LE PAR­TAGE ET L’EN­TRAIDE. » THIER­RY BREUIL

Pen­sez à em­por­ter de quoi boire. Les es­to­macs sensibles ne sup­portent pas de boire n’im­porte où !

La nuit, le froid, le brouillard… les condi­tions cli­ma­tiques ren­con­trées sur les trails sont par­fois ca­pri­cieuses. On di­ra que ce­la fait par­tie du charme !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.