CH­RIS­TOPHE PRO­FIT

Joggeur - - Trail Portrait -

Ch­ris­tophe Pro­fit est un al­pi­niste hors normes des an­nées 80, connu pour ses as­cen­sions sans assurance. Il nous livre son té­moi­gnage sur le phénomène es­pa­gnol qu’il a d’ailleurs ren­con­tré à plu­sieurs re­prises...

« Je suis en phase avec sa fa­çon d’abor­der la mon­tagne. Il est im­por­tant de lais­ser à cha­cun sa propre fa­çon de faire dans la me­sure où il y a du plai­sir. Ce que Ki­lian fait me plaît parce qu’il y a une no­tion de per­for­mance, de plai­sir, de tech­nique, d’en­ga­ge­ment... Il y a toutes les com­po­santes pour que ce soit beau. Il faut re­mettre les choses à leur place. Je vais moi-même sou­vent en mon­tagne sans bau­drier et je ne com­pren­drais pas que des gens m’en fassent le re­proche. Je vais en mon­tagne pour me faire plai­sir et être heu­reux. C’est la même chose pour Ki­lian. On est là pour vivre avant tout, pas for­cé­ment pour don­ner l’exemple. C’est nor­mal d’être un peu cri­ti­qué par des gens qui ne com­prennent pas quand on fait des choses nou­velles. Mais c’est son droit de le faire comme il le sou­haite. Il y a eu une po­lé­mique quand il s’était fait se­cou­rir en hé­li­co­ptère, dans le mas­sif de Cha­mo­nix (cf. I Im­pré­vu). Ça m’a fait sou­rire. On peut tous faire une er­reur. À un moment don­né, il faut juste res­pec­ter les choses ex­cep­tion­nelles. La li­ber­té en mon­tagne est une chose très im­por­tante. Il y a de la pas­sion der­rière tout ce qu’il fait, c’est le mo­teur, mais il y a aus­si de l’en­traî­ne­ment. Il est dans son truc. Je lui fais com­plè­te­ment confiance. Après, on reste des hommes et pas des dieux. L’er­reur est pos­sible. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.