LE FRUIT FRAIS EN DÉ­BUT DE RE­PAS

Joggeur - - Sante Alimentation -

Un fruit frais (ki­wi, poire, ba­nane, pêche, rai­sin…) consom­mé quelques mi­nutes avant le re­pas peut pro­duire des ef­fets très in­té­res­sants pour la ré­cu­pé­ra­tion et pour la san­té : l’eau et les fibres qu’il contient vont les­ter l’es­to­mac, les glu­cides vont éle­ver la gly­cé­mie. Ces deux phé­no­mènes vont contri­buer à aug­men­ter la sa­tié­té, donc ré­duire la sen­sa­tion de faim. Les fibres vont en plus ta­pis­ser le tube di­ges­tif et cap­ter une par­tie des graisses sa­tu­rées et du cho­les­té­rol qui se­ront éli­mi­nés et plu­tôt qu’as­si­mi­lés. Les fibres vont aus­si fa­vo­ri­ser le tran­sit in­tes­ti­nal. Les en­zymes que contiennent les fruits fa­vo­ri­se­ront la di­ges­tion et l’eau conte­nue va contri­buer à la ré­hy­dra­ta­tion. Ces ef­fets, pour la plu­part, ne sont pas produits par les fruits secs ni les fruits sé­chés, pauvres en eau et moins riches en vi­ta­mines hy­dro­so­lubles et en en­zymes. Consom­més en com­plé­ments des fruits frais, ils pré­sentent d’autres in­té­rêts comme l’ap­port de graisses in­sa­tu­rées (omé­ga-3), bonnes pour l’or­ga­nisme et ré­duc­trices de la sen­sa­tion de faim.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.