La dié­té­tique, ré­ponse à la ten­di­nite ?

Ce que vous met­tez dans votre as­siette est loin de comp­ter pour du beurre pour vos ten­dons. Pour évi­ter qu’ils vous lâchent ou pour hâ­ter leur ci­ca­tri­sa­tion, ne les sur­me­nez pas et adop­tez une hy­dra­ta­tion dans les règles ain­si qu’une ali­men­ta­tion non acid

Jogging International - - Jogging Sommaire -

HY­DRA­TA­TION : POUS­SEZ LE BOUCHON Pour conser­ver leur sou­plesse et donc bien fonc­tion­ner, vos ten­dons ont be­soin d’eau. No­tam­ment le ten­don d’Achille qui a ten­dance à sto­cker les toxines. Une bonne hy­dra­ta­tion per­met de les éli­mi­ner. Au mi­ni­mum, bu­vez 1,5 à 2 l d’eau au quo­ti­dien. Et da­van­tage les jours de séances, même de 45 min, lors des­quelles vous de­vez ava­ler 500 ml du­rant l’heure qui pré­cède et qui suit, en pri­vi­lé­giant des eaux qui « tam­ponnent » l’aci­di­té (type Vichy ou St-Yorre). Pour avoir la cer­ti­tude d’être suf­fi­sam­ment hy­dra­té, vé­ri­fiez vos urines : tant qu’elles ne sont pas claires, vous de­vez conti­nuer à vous hy­dra­ter. At­ten­tion à l’al­cool ( bière com­prise) qui déshy­drate et aci­di­fie, tout en fa­vo­ri­sant l’in­flam­ma­tion. PRO­TÉINES : CAL­MEZ LE JEU Les pro­téines, no­tam­ment d’ori­gine ani­male, sont im­por­tantes, car ga­rantes de la masse mus­cu­laire. At­ten­tion, néan­moins, à l’ex­cès de consom­ma­tion, no­tam­ment de viande grasse, fu­mée ou de gi­bier, qui pro­duit des dé­chets acides. Une por­tion de 130 g de viande blanche à mi­di et un oeuf ou une tranche de jam­bon le soir suf­fisent à cou­vrir les be­soins hors com­pé­ti­tion sans ac­croître une pro­duc­tion d’acide urique nui­sible à la sou­plesse du ten­don. À al­ter­ner avec des pro­téines vé­gé­tales ( len­tilles, ha­ri­cots rouges...) et des pois­sons gras (sau­mon, sar­dine...), dont les bons acides gras es­sen­tiels en­tre­tiennent so­li­di­té et sou­plesse ten­di­neuse.

FRUITS ET LÉ­GUMES : TABLEZ SUR EUX Ce sont des ali­ments al­ca­lins : ils luttent contre l’aci­di­té qui abîme les ten­dons, et fa­vo­risent l’équi­libre aci­do-ba­sique au sein de l’or­ga­nisme. Vous ne de­vez donc sur­tout pas les bou­der. D’au­tant qu’ils ap­portent de l’eau pour com­plé­ter votre hy­dra­ta­tion, mais aus­si des vi­ta­mines an­ti­oxy­dantes pour com­pen­ser le stress oxy­da­tif lié à la pra­tique et

qui al­tère les cel­lules. Tous sont bons à con­som­mer sans mo­dé­ra­tion, sauf peut-être les agrumes et les to­mates, dont l’ex­cès pour­rait, se­lon cer­taines études, aug­men­ter l’aci­di­té et, se­lon d’autres, l’abais­ser. Dans le doute, ne vous pri­vez pas. Mais res­tez me­su­ré.

MATIÈRES GRASSES : FAITES LE TRI Pas ques­tion de ti­rer un trait sur les li­pides, source d’éner­gie, re­lais du gly­co­gène et pro­tec­teurs des fibres mus­cu­laires. Ce­pen­dant, pour pré­ser­ver vos ten­dons, vous de­vez li­mi­ter for­te­ment les graisses ani­males sa­tu­rées (aci­di­fiantes) et pri­vi­lé­gier les acides gras es­sen­tiels ap­por­tés par les huiles de col­za, olive, noix et so­ja.

PRO­DUITS LAI­TIERS : SÉ­LEC­TION­NEZ Yaourt et fro­mage blanc res­tent vos al­liés. Mais, at­ten­tion aux fro­mages forts (ro­que­fort) et à pâte dure (em­men­tal, com­té, beau­fort), très riches en cal­cium, mais éga­le­ment en matières grasses...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.