Sa­moëns Trail Tour

Cha­leur, dé­ni­ve­lé et ter­rain tech­nique, il fal­lait être cos­taud pour ve­nir à bout des quatre dis­tances du Sa­moëns Trail Tour 2017. La ré­com­pense : des par­cours ma­gni­fiques avec vue sur le mas­sif du Mont-Blanc, et une faune nom­breuse et va­riée sur les sent

Jogging International - - Summaire - Clé­ment Excoffier, pho­tos Ni­co­las An­tho­nioz

Au royaume des bou­que­tins

Il fal­lait être ma­ti­nal pour as­sis­ter au pre­mier dé­part de l’édi­tion 2017 du Sa­moëns Trail Tour, le sa­me­di 17 juin. Les concur­rents de l’Ul­tra Tour du Haut-Giffre s’élan­çaient, en ef­fet, à 4 h du ma­tin pour un pé­riple de 85 km et 6 200 m de dé­ni­ve­lé po­si­tif. Un par­cours très exi­geant ( la MaXi-Race d’An­ne­cy ne compte, par exemple, « que » 5 200 m de D+ sur la même dis­tance) au coeur des mas­sifs de la Haute-Sa­voie et ré­ser­vé à des trai­leurs confir­més. D’au­tant plus qu’après quelques heures de course à des tem­pé­ra­tures plu­tôt clé­mentes, la mé­téo n’a en­suite pas épar­gné les or­ga­nismes, et le so­leil ta­pait fort sur les crêtes. Les concur­rents des plus courtes dis­tances (49 km, 33 km et 18 km) ont eu quelques heures de som­meil sup­plé­men­taires avant de s’élan­cer à leur tour. Dans un environnement pro­té­gé, les ren- contres avec le faune lo­cal ont été nom­breuses, et bou­que­tins et mar­mottes, très à l’aise sur les pentes ro­cailleuses du mas­sif, s’en sont don­né à coeur joie pour nar­guer les trai­leurs !

SE FAIRE LE MUR

L’oc­ca­sion de faire de belles pho­tos au gré de ces ren­contres im­pro­bables

(voir té­moi­gnage) pour les 1 316 fi ni­shers des dif­fé­rentes épreuves. Le len­de­main, les concur­rents de la Ver­ti­cale du Criou avaient plu­tôt sor­ti leurs bâ­tons pour ve­nir à bout d’une des mon­tées sèches les plus raides de France. En le­vant les yeux sur la ligne de dé­part, 1 450 mètres de dé­ni­ve­lé po­si­tif les at­ten­daient, ré­par­tis sur seule­ment 2,8 km ! Un vé­ri­table mur que le vain­queur du jour est par­ve­nu à gra­vir en moins d’une heure (59 min 53 s)… Presque aus­si ra­pide que les bou­que­tins lo­caux !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.