Ré­vo­lu­tion es­ti­vale

Journal des Télécoms - - ÉDITORIAL -

E n juillet pro­chain, ce se­ra la ré­vo­lu­tion. Orange lan­ce­ra Orange Bank, une banque com­plè­te­ment mo­bile et sans frais. L'opé­ra­teur n'a ja­mais ca­ché son ap­pé­tence pour les ques­tions fi­nan­cières, en té­moigne la pré­sence dans son por­te­feuille de ser­vices de pro­duits comme Orange Mo­ney. L'ar­ri­vée de l'opé­ra­teur his­to­rique dans le sec­teur ban­caire est sans doute, aus­si, le pro­duit de la pres­sion exer­cée par les géants de la Si­li­con Val­ley. Apple, Google ou Ama­zon, pour ne ci­ter qu'elles, dis­posent de très im­por­tantes tré­so­re­ries leur per­met­tant, si elles le sou­hai­taient, de mar­cher très sé­rieu­se­ment sur les plates-bandes des groupes ban­caires fran­çais.

Orange n'a pas l'in­ten­tion de re­gar­der pas­ser les trains. Son im­por­tant ré­seau de bou­tiques phy­siques, et sur­tout son im­po­sant vi­vier d'abon­nés, de­vraient lui per­mettre de se consti­tuer, en l'es­pace de quelques mois, une clien­tèle consé­quente, no­tam­ment par­mi de jeunes abon­nés peu ha­bi­tués à se rendre dans une banque.

L'été pro­chain donc, Orange por­te­ra le fer sur tous les fronts avec, d'un cô­té, des ad­ver­saires connus (les tél­cos) et de l'autre des ri­vaux (les banques) bien dé­ci­dés à lui bar­rer la route.

Tho­mas Pagbe Ré­dac­teur en chef ad­joint

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.