Les « pe­tits » opé­ra­teurs veulent un ac­cès au FTTH

Journal des Télécoms - - ACTUALITÉS -

Les opé­ra­teurs al­ter­na­tifs sont sur les dents. Ne­rim, Tran­sa­tel, Prix­tel ou Co­rio­lis, réunis au sein de l’as­so­cia­tion Al­ter­na­tive Té­lé­com (ex al­ter­na­tive mo­bile) ré­clament un ac­cès à l’in­fra­struc­ture FTTH de l’opé­ra­teur his­to­rique. Ce­lui-ci, fort d’une part de mar­ché proche de 80% sur le mar­ché des entreprises, dé­ploie de­puis plu­sieurs an­nées une in­fra­struc­ture très haut dé­bit dans tout le pays, sur­tout dans les zones denses. Orange peut donc pro­po­ser à ses clients des offres aux­quelles ses concur­rents n’ont pas ac­cès. Un tel chan­tier, de plu­sieurs cen­taines de mil­lions d’eu­ros, reste hors de por­tée des opé­ra­teurs al­ter­na­tifs. « Nous sommes face à un qua­si-mo­no­pole », re­grette Ber­nard Le­moine, vice-pré­sident d’Al­ter­na­tive Te­le­com et pré­sident de Ne­rim. Les membres d’Al­ter­na­tive Te­le­com sou­haitent voir Orange leur pro­po­ser une offre de gros ac­ti­vée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.