Fa­ci­li­ter la re­prise

Journal des Télécoms - - POINT MARCHÉ / ÉQUIPEMENt -

C’est l’ob­jec­tif de Com­paRe­cycle, com­pa­ra­teur de pro­duits high tech (smart­phones, ta­blettes,

or­di­na­teurs, consoles de jeux, lec­teurs MP3 et ap­pa­reils pho­tos) créé en 2011 par Gaël Brouard, un ex-sa­la­rié de

No­kia. « Sur le Web, l’idée est de pro­po­ser au consom­ma­teur le meilleur prix de re­prise pour son pro­duit, en com­pa­rant les offres of­fertes par 28 re­con­di­tion­neurs », in­dique Gaël Brouard, le p-dg de l’en­tre­prise. « Et ain­si de lui don­ner un ca­pi­tal qui va l’ai­der à ré­in­ves­tir dans un pro­duit neuf ou re­con­di­tion­né.» l’idée est la même dans les 800 points de vente phy­siques où Com­paRe­cycle a dé­jà dé­ployé sa « PLA­TE­FORME TECH­NIQUE », via des par­te­na­riats avec Au­chan, orange Bel­gique, orange luxem­bourg, Cré­dit mu­tuelCiC ou en­core Bouygues Te­le­com... Le prin­cipe est le sui­vant. Le consom­ma­teur se voit conseillé une offre de re­prise de son ter­mi­nal exis­tant par un ven­deur, qui iden­ti­fie son mo­dèle et lui pose quelques ques­tions per­met­tant de jau­ger son état (le pro­duit s’éteint-il ? est-il in­tact ? Sa bat­te­rie est-elle per­for­mante ?...). il ob­tient ain­si un cré­dit à dé­pen­ser dans le ma­ga­sin (le prix moyen de re­prise est de 114 eu­ros) et le dé­pense à sa guise. Les pro­duits sont en­suite col­lec­tés par un pres­ta­taire lo­gis­tique, sto­ckés dans un en­tre­pôt, puis re­dis­pat­chés vers les re­con­di­tion­neurs qui les ont ache­tés...

Gaël Brouard, p-dg de Com­pare­cycle

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.