Les pro­to-sé­quen­ceurs

Keyboards Recording - - PRODUCTION ELECTRO -

FM 4 opé­ra­teurs à 8 voies de po­ly­pho­nie (SoundC­hip Ya­ma­ha YM-2151) dis­po­sant de 46 patches en car­touche RAM avec 6 pré­pa­ra­tions ryth­miques (fi­gure 13). Son UC était équi­pée comme le 1040, d’une in­ter­face MI­DI In/Out et d’un connec­teur pour rac­cor­der un cla­vier de 4 oc­taves. Le sys­tème fonc­tion­nait à base de 15 car­touches com­pre­nant un pro­gram­meur pour DX et un sé­quen­ceur pas à pas de 2 000 notes.

Osons tout d’abord une dé­fi­ni­tion : qu’est-ce qu’un sé­quen­ceur ? La fa­çon la plus simple de le dé­crire se­rait de le conce­voir comme un en­re­gis­treur MI­DI et son his­toire est étroi­te­ment liée à l’en­vi­ron­ne­ment des ma­chines hôtes.

Les sound­tra­ckers

Un sound­track (pis­teur de son) ou tra­cker, est un sé­quen­ceur aty­pique entre MI­DI et au­dio ap­pa­ru sur Ami­ga, Com­mo­dore C64 et Ata­ri 600/800 qui uti­lise des sons échan­tillon­nés. À la dif­fé­rence d’une DAW qui fonc­tionne sur le mo­dèle li­néaire avec un poin­teur se dé­pla­çant horizontalement dans le temps et une ap­proche plu­tôt gra­phique, l’in­ter­face d’un sound­tra­cker est ba­sée sur une grille consti­tuée de plu­sieurs pistes mo­no­pho­niques en co­lonnes, qui dé­filent verticalement sur une base de texte. Des échan­tillons ou des boucles sont « trig­gées » en mode pas à pas, à par­tir du cla­vier de l’or­di­na­teur et lues à dif­fé­rentes fré­quences cor­res­pon­dant à des hau­teurs de notes (fi­gure 14). Un fi­chier au for­mat sound­track ap­pe­lé mo­dule, com­porte un échan­tillon de chaque ins­tru­ment (sample) et une par­ti­tion (pat­tern) sous forme d’une suc­ces­sion de notes et ef­fets en hexa­dé­ci­mal.

Par ex­ten­sion, le sound­track in­duit aus­si un style de mu­sique ap­pli­qué aux jeux vi­déo : la de­mos­cene, ini­tiée au dé­part par les ha­ckers pour in­tro­duire leurs lo­gi­ciels pi­ra­tés. Le dé­ve­lop­peur al­le­mand Kars­ten Obars­ki a écrit le pre­mier tra­cker en 1987 sur Com­mo­dore Ami­ga, le seul mi­cro-or­di­na­teur

Les ma­chines hard­ware

Le pro­to­cole « Mu­si­cal In­ter­face Di­gi­tal Ins­tru­ment » a tout d’abord été per­çu comme une simple cu­rio­si­té par les mu­si­ciens. Il per­met­tait à un cla­vier qui uti­li­sait la nou­velle connec­tique im­plan­tée sur les ap­pa­reils, d’en pi­lo­ter un autre ou de com­man­der un gé­né­ra­teur de son ex­terne (ex­pan­deur) par une simple liai­son MI­DI de la borne In à la borne Out. L’uti­li­sa­tion du MI­DI n’a concer­né à sa nais­sance qu’une pe­tite niche et tout a vrai­ment com­men­cé quelques mois plus tard, quand un ap­pa­reil étrange s’est in­sé­ré entre le cla­vier et l’ex­pan­deur pour re­te­nir les contrô­leurs ar­ri­vant à la borne In et les re­dis­tri­buer dans un 2e temps sur les gé­né­ra­teurs de sons. Le sé­quen­ceur était né et pa­ra­doxa­le­ment, il n’est pas ap­pa­ru au dé­part sous forme de lo­gi­ciel in­for­ma­tique mais en boî­tier phy­sique, ma­té­riel d’au­tant plus éso­té­rique qu’il ne pos­sé­dait pas de connexions au­dio mais un simple flop­py disk pour le sto­ckage. Il gé­rait un rou­ting MI­DI as­sez com­plexe agis­sant sur 16 ca­naux (MI­DI CH) ain­si qu’une bat­te­rie de 128 contrô­leurs.

Les construc­teurs ja­po­nais, qui avaient par­ti­ci­pé à l’éla­bo­ra­tion du pro­to­cole, ont mis à la dis­po­si­tion du mar­ché, les pre­miers exem­plaires de ces sta­tions MAO comme le MSQ 700 Ro­land en 1984, le SQD 1 Korg en 1985 (fi­gure 15), les MC 500 Ro­land et ASQ-10 Akai ap­pa­rus en 1986, le Ya­ma­ha QX 5 en 1987 et le Ka­wai Q-80 en 1988.

Les lo­gi­ciels

La pla­te­forme ATA­RI bé­né­fi­ciant de son im­plan­ta­tion MI­DI va don­ner le si­gnal d’un dé­ve­lop­pe­ment ef­fré­né de pro­grammes : des édi­teurs de type Syn­th­works ou MI In­ter­ac­tive (fi­gure 16), mais sur­tout des sé­quen­ceurs en cas­cade vers le mi­lieu des an­nées 1980 comme Stu­dio 24 du fran­çais In­ter­note, le SMPTE Track d’Hy­brid Art avec ses 60 pistes et 60 000 notes ou le Dr. T’s KCS d’Emile To­ben­feld (fi­gure 17).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.