Loi de Moore

Keyboards Recording - - PRODUCTION ELECTRO -

Pour mar­quer la crois­sance du nombre de tran­sis­tors dans les mi­cro­pro­ces­seurs In­tel, la « loi de Moore » a été ex­pri­mée en 1965 dans le ma­ga­zine Elec­tro­nics par Gor­don E. Moore, in­gé­nieur de Fair­child Se­mi­con­duc­tor, un des trois fon­da­teurs d’In­tel. Cons­ta­tant que la com­plexi­té des se­mi­con­duc­teurs pro­po­sés en en­trée de gamme dou­blait tous les 18 mois à coût constant de­puis 1959, date de leur in­ven­tion, il pos­tu­lait la pour­suite de cette crois­sance (en 1965, le cir­cuit le plus per­for­mant com­por­tait 64 tran­sis­tors). Cette aug­men­ta­tion ex­po­nen­tielle fut ra­pi­de­ment nom­mée « loi de Moore » ou compte te­nu de l’ajus­te­ment ul­té­rieur, « pre­mière loi de Moore ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.