Maxi­mo

Ar­tille­rie lourde

Keyboards Recording - - KNOBS -

Après plu­sieurs opus de phrases or­ches­trales, So­no­ki­ne­tic ex­plore avec Maxi­mo l’or­chestre dans ce qu’il peut pro­po­ser de plus épais, de puis­sant, de grave. Or­ga­nique et vis­cé­ral, Maxi­mo pro­cure le plai­sir im­mé­diat d’un mur de son sym­pho­nique dans une écri­ture ré­so­lu­ment contem­po­raine.

Si Maxi­mo est sty­lis­ti­que­ment aux an­ti­podes du dé­li­cat Sot­to tes­té dans le KR n°313, So­no­ki­ne­tic a ap­por­té ce même soin aux en­re­gis­tre­ments et à la pro­duc­tion. Une si­gna­ture d’ex­cel­lence qui consti­tue la marque de fa­brique de l’en­seigne. Comme pour les autres pro­duits de So­no­ki­ne­tic ba­sés sur des phrases, Maxi­mo est li­vré en deux ver­sions NCW : 44,1 kHz et 16 bits (17,9 Go) et 24 bits (36,3 Go). Chaque ver­sion re­pré­sente plus de 32 000 échan­tillons de phrases libres de droits. Bonne nou­velle pour les pos­ses­seurs de cla­viers Na­tive Ins­tru­ments, Maxi­mo est com­pa­tible avec Kom­plete Kon­trol NKS 1.5, NKS (Na­tive Kon­trol Standard) étant le for­mat de plug-in éten­du de NI of­frant un ni­veau in­édit d’in­té­gra­tion ma­té­riel/lo­gi­ciel. Comme pour Sot­to, trois sec­tions (to­ta­li­sant 101 mu­si­ciens pour Maxi­mo) sont dis­po­nibles : les cordes (60 mu­si­ciens dont 8 contre­basses et 16 vio­lon­celles), les bois (19 mu­si­ciens) et les cuivres (22 mu­si­ciens). Comme on peut le consta­ter sur le plan d’or­chestre (fi­gure 1), les graves ont été ren­for­cés, ce qui cor­res­pond à une ten­dance ac­tuelle des mu­siques de film pour pro­duire du « gros son sym­pho­nique ». Si­gna­lons une fois en­core l’ab­sence de phrases de per­cus­sions. Ab­sence d’au­tant plus à dé­plo­rer que l’es­prit du pro­duit les au­rait ren­dues fort utiles. Chaque sec­tion dis­pose d’une ver­sion « full » et d’une ver­sion « lite » et de quatre po­si­tions de mi­cros (mix sté­réo pour les ins­tru­ments « lite ») : Close, Dec­ca Tree, Wide et Bal­co­ny (far).

Un concept ma­ture

Maxi­mo re­prend, lé­gè­re­ment amé­lio­ré, le prin­cipe de toutes les ré­centes banques de phrases sym­pho­niques de So­no­ki­ne­tic (voir KR n°299, 305, 313). L’in­ter­face est iden­tique pour les trois sec­tions qui dis­posent cha­cune d’un patch co­dé se­lon une charte de cou­leur : vert pour les cordes, bleu pour les bois et jaune pour les cuivres. Chaque patch peut jouer si­mul­ta­né­ment trois phrases sto­ckées dans trois « fields ». Chaque field per­met d’al­ter­ner entre quatre phrases, cer­taines dis­po­sant de va­ria­tions. On choi­sit la phrase en cli­quant sur le field. Ap­pa­raît alors la fe­nêtre Phrase Pi­cker (fi­gure 2) dans la­quelle chaque phrase est re­pré­sen­tée non pas par une par­ti­tion, mais par un gra­phique sty­li­sé qui nous ren­seigne sur la den­si­té des notes et le mou­ve­ment gé­né­ral de la phrase (as­cen­dant, des­cen­dant). La plu­part des phrases sont en mode « neutre », c’est-à-dire sans tierce ni sixte Ma­jeure ou mi­neure, ce qui per­met beau­coup de com­bi­nai­sons et de li­ber­té. Néan­moins, cer­taines phrases, en mode Ma­jeur ou mi­neur, sont clai­re­ment iden­ti­fiées par un bou­ton rec­tan­gu­laire à leur droite ( MAou mi). L’icône HP per­met d’écou­ter la phrase en mode pre­view, sans char­ger le patch. Une fois la phrase choi­sie, l’icône « par­ti­tion » en haut à droite de chaque field donne ac­cès à la par­ti­tion, avec la pos­si­bi­li­té de la trans­po­ser dans n’im­porte quels to­na­li­té (via les notes de pia­no au­des­sus de la par­ti­tion) et mode (en cli­quant sur Ma­jeur ou mi­neur). On peut faire glis­ser l’icône « MI­DI » sur une piste MI­DI de la DAW et ré­cu­pé­rer la phrase pour la faire jouer par un autre ins­tru­ment, ou bien l’édi­ter (fi­gure 3). Chaque field dis­pose de ré­glages in­dé­pen­dants : vo­lume (as­si­gné à la mol­lette de mo­du­la­tion), mute, tem­po re­la­tif (vi­tesse d’ori­gine, double ou moi­tié de tem­po), ac­cès au score, purge des samples, ac­ti­va­tion de l’har­mo­nic shift, X-fade et off­set pour adou­cir les tran­si­tions entre phrases.

Maxi­mo pro­pose une grande va­rié­té de phrases qui se mé­langent très bien entre elles, mais aus­si avec les autres pro­duits So­no­ki­ne­tic. L’en­chaî­ne­ment entre phrases fonc­tionne par­ti­cu­liè­re­ment bien en live à condi­tion de ré­gler cor­rec­te­ment le re­lease et le fade entre phrases. Tou­jours en live, on ap­pré­cie­ra les ver­sions NKS té­lé­char­geables à part sur le compte uti­li­sa­teur ( https://users.so­no­ki­ne­tic. net) qui per­mettent d’iden­ti­fier sur le cla­vier les dif­fé­rentes zones de l’in­ter­face grâce aux leds en cou­leur. Classe ! Pierre Es­tève

Phrases.

Du monde dans le grave…

Par­ti­tion à la de­mande.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.