Li­ve­toune

Keyboards Recording - - KNOBS -

D’après Li­ve­toune, tout le monde veut de la vi­déo ! Pro­duc­teurs de disques et de spec­tacles veulent in­té­grer de l’image dans leur mé­thode de pro­mo­tion, sauf que per­sonne ne veut payer. Il faut re­mon­ter en 2010, Li­ve­toune avait créé un dé­par­te­ment au­dio­vi­suel au pro­fit de ses ar­tistes et de ses par­te­naires en guise de nou­vel ou­til de pro­mo­tion. L’in­dus­trie mu­si­cale dans son en­semble ayant été im­pres­sion­née par le ré­sul­tat pro­po­sa à Li­ve­toune de bé­né­fi­cier elle aus­si de ses ser­vices. Du coup, Li­ve­toune est de­ve­nue à elle seule une pla­te­forme de dif­fu­sion qu’on peut qua­li­fier de pe­tit You­Tube spé­cia­li­sé dans la mu­sique émer­gente avec pas mal de par­te­naires ca­na­diens et fran­çais. Sauf que l’en­jeu est de taille, pour mieux se faire connaître, il s’agit d’at­ti­rer le pu­blic via le jeu des liens, la pro­mo­tion des ar­tistes et le bon ré­fé­ren­ce­ment. 800 vi­déos ont été pro­duites en quatre ans dans dif­fé­rents for­mats : acous­tique, do­cu­men­taire et cap­ta­tion de show. P.E.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.