John Cra­vache

Keyboards Recording - - CHRONIQUES ALBUMS -

Ci­tés No­mades [Ver­sa­tile]

Et tout d’un coup, la voix s’élève : « Le fian­cé de Jean Nou­vel s’est échap­pé du pé­ni­ten­cier ». Si les mor­ceaux pré­cé­dents ne vous ont pas mis la puce à l’oreille, « Les Voies Na­tu­relles » au­ra va­leur d’élec­tro­choc. Oui, peu d’en­tre­prises mu­si­cales sont aus­si dé­li­rantes et af­fran­chies que celle de John Cra­vache. Pour qui suit de près le la­bel Ver­sa­tile, Cra­vache a tout du per­son­nage my­thique. Dé­ga­gé de toute obli­ga­tion contrac­tuelle, il tra­vaille­rait de­puis l’an 2000 avec son com­plice I:Cube sur cet al­bum an­ti­con­for­miste. Ré­ci­tant des textes à la fois poé­tiques et abs­cons (ou, di­sons, pas di­rec­te­ment com­pré­hen­sibles), Cra­vache est un chan­teur qui ose tout, en bon émule de Cap­tain Beef­heart ou d’Ares­ki & Fon­taine. Ser­vies par une pro­duc­tion élec­tro­nique sobre et sou­vent en ape­san­teur (à part le plus éner­gique et presque dan­sant « Pa­ris Ros­well »), ses élu­cu­bra­tions ver­bales ne tournent ce­pen­dant pas à vide. Il se dé­gage même un vé­ri­table charme bis­cor­nu et en­tê­tant de ses Ci­tés No­mades dont les mor­ceaux em­pruntent par­fois leurs formes au col­lage (« Le Mans »).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.