Me­tal­li­ca

Keyboards Recording - - CHRONIQUES ALBUMS -

Hard­wi­red… To Self-Des­truct [Universal]

Quitte à vendre la mèche d'en­trée de jeu (pos­tu­lat pré­somp­tueux à l'ère des flux so­nores im­mé­diats), ce Me­tal­li­ca est un ex­cellent cru mal­gré des temps faibles, le lot ha­bi­tuel d'une grande ma­jo­ri­té d'al­bums. En tout cas, ce dixième disque n'est pas un « St An­ger bis ». Si l'on s'en tient au tra­ck­lis­ting du vi­nyle (Lars Ul­rich l'ayant chan­gé pour la ver­sion CD), nous te­nons quatre titres ex­cel­lents sur cinq pour les faces A et B. « Hard­wi­red » est une par­faite mise en bouche, tré­pi­dante, à che­val entre « Da­mage Inc » et « Bat­te­ry ». « At­las, Rise! » s'ap­pa­rente à un « Mas­ter Of Pup­pets » to­ta­le­ment ré­ar­ran­gé pour­vu d'un très bon re­frain qui sait par­fai­te­ment mé­na­ger ses ef­fets. En face B, le (dé­jà) clas­sique « Moth In­to Flame » est un autre des som­mets de HTSD avec son re­frain ul­tra fé­dé­ra­teur, dans le bon sens du terme. « Am I Savage? » au­rait pu fi­gu­rer sur le Black Al­bum tant sa lour­deur Sab­ba­thienne est op­pres­sante, alors que « Ha­lo On Fire » contient les seuls pas­sages calmes de ce disque sans bal­lade acous­tique. Pour les faces C et D, le ré­sul­tat est plus mi­ti­gé avec des titres qui évoquent par­fois la pé­riode Load. En­fin, Me­tal­li­ca a ré­so­lu les pro­blèmes de pro­duc­tion fla­grants sur Death Ma­gne­tic, en soi­gnant les so­no­ri­tés mé­diums et ban­nis­sant les graves sa­tu­rés. James et Lars réa­lisent ain­si une belle per­for­mance et per­mettent à Me­tal­li­ca de re­trou­ver son plus haut ni­veau, ce qui, au mo­ment des « last days », n'est pas une mince affaire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.