LP

Keyboards Recording - - CHRONIQUES ALBUMS -

Lost On You [Elek­tra / BMG France]

Ce­la fait deux dé­cen­nies que l’Amé­ri­caine Lau­ra Per­go­liz­zi es­saye de faire en­tendre sa voix édu­quée au blues et au rock’n’roll. Ce­pen­dant, elle a dû at­tendre jus­qu’à tout ré­cem­ment et le car­ton de la bal­lade pop « Lost On You » pour que son in­dé­niable ta­lent soit ré­com­pen­sé. Si, au dé­but des an­nées 2000, ses deux pre­miers al­bums ont man­qué leur cible, LP s’est fait connaître en si­gnant des tubes pour les autres (Ri­han­na, Ch­ris­ti­na Agui­le­ra). Cette phase d’ap­pren­tis­sage du mar­ché mains­tream lui a cer­tai­ne­ment ser­vi à sim­pli­fier ses en­vies. En ef­fet, sur ce qua­trième al­bum, elle s’ap­puie sur une écri­ture ul­tra di­recte et cat­chy. Cons­truites au­tour d’ar­ran­ge­ments qui font dans l’ef­fi­ca­ci­té plus que dans la den­telle (gui­tares claires et syn­thés), les dix chan­sons ali­gnées ici ne ratent pas leur cible : mettre en va­leur la voix de LP (un peu à la Pat Be­na­tar) et des mé­lo­dies qui de­viennent, à chaque écoute, de plus en en plus évi­dentes. « Mud­dy Wa­ters », avec ses choeurs gos­pel et sa ryth­mique per­cu­tante, « Tigh­trope », digne d’une Cin­dy Lau­per, « No Wit­ness », la plus rock « Death Val­ley »… il n’y a pas de temps mort. Jus­te­ment, on au­rait ai­mé que LP prenne par­fois plus de risques, mais ce n’est pas le but de cet al­bum conçu pour être par­ta­gé avec le plus grand nombre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.