Ni­cé­phore Ci­té 2017 10 ans de mu­sique plu­rielle !

Keyboards Recording - - NEWS -

La mu­sique est plu­rielle, c’est là son moindre dé­faut ! Pour s’en rendre compte, il suf­fit d’al­ler à la se­maine du son que Ni­cé­phore Ci­té or­ga­nise chaque dé­but d’an­née à Cha­lon-sur-Saône, lors de ses mas­ter­classes avec les pro­fes­sion­nels du sec­teur. Par­mi l’ex­cellent cru 2017 de cette ré­gion vi­ti­cole, nous avons eu droit à la ge­nèse de la créa­tion so­nore pour le spec­tacle vi­vant, ain­si qu’à quelques « trucs » de brui­teur (chut… !).

Be­noist Bou­vot est un mul­ti-ins­tru­men­tiste, com­po­si­teur et créa­teur de ré­gie son pour le théâtre et la danse. Par­ti d’une écri­ture pour ins­tru­ments acous­tiques, il a na­tu­rel­le­ment dé­ri­vé vers la MAO. Pour son tra­vail, Be­noist se ré­fère aux pro­pos de John Cage, pour sa pièce em­blé­ma­tique 4’33, qui dé­cla­rait « Le mu­si­cien du fu­tur ne sau­ra lire ni une note, ni une ca­dence, ni son rythme, mais sau­ra faire de la mu­sique » , ain­si qu’à ceux d’Oli­vier Mes­sian qui ouvre le Trai­té de rythme, de cou­leur et d’or­ni­tho­lo­gie par la ph­rase « Au com­men­ce­ment était le rythme… » , ce qui si­gni­fie que quoi qu’on choi­sisse, ce­la son­ne­ra si les ma­té­riaux sé­lec­tion­nés sont bien po­si­tion­nés les uns par rap­port aux autres, in­dique Be­noist. Une grosse par­tie de mise en si­tua­tion concerne aus­si la dif­fu­sion, comme l’« acous­mo­nium », un dis­po­si­tif consti­tué d’au mi­ni­mum seize HP de ca­rac­té­ris­tiques dif­fé­rentes. Dans la pièce Môd’Alain Bé­har, cinq co­mé­diens iso­lés pho­ni­que­ment par des in-ear mo­ni­tors parlent dans des HF et les au­di­teurs ne peuvent en­tendre leurs conver­sa­tions qu’à par­tir des dix HP pla­cés der­rière eux sans pou­voir en­tendre les voix du pla­teau, ce qui crée une ten­sion dans le pu­blic. Il nous pré­sente aus­si son pro­to­type d’ins­tru­ment à cordes pin­cées conçu spé­cia­le­ment pour re­créer le geste du tis­se­rand dans la pièce Lon­ging d’Alexandre Roc­co­li. Le son re­pris par mi­cro passe en­suite dans le Re­so­na­tor d’Able­ton Live, consti­tué de mul­tiples de­lays.

Serge Rou­quai­rol et Da­niel Gries, res­pec­ti­ve­ment mon­teur son et brui­teur, ont tra­vaillé en­semble sur le film Clo­clo de Florent Emilio Si­ri dont ils ont ap­por­té une sé­quence d’exemple. La to­ta­li­té de la bande son en fic­tion, nous ex­plique Serge, part de l’en­re­gis­tre­ment des pa­roles sur le­quel se ra­joute le

brui­tage pour in­car­ner des voix cap­tées en grande proxi­mi­té, puis s’y in­cor­porent l’am­biance dans un es­pace 5.1 et en­fin la mu­sique. « Mon bou­lot est de fa­bri­quer la ma­tière so­nore en temps réel sui­vant la nar­ra­tion du réa­li­sa­teur et de l’image » , dé­clare quant à lui Da­niel. « Je ne stocke rien, c’est un tra­vail de bi­nôme, en conni­vence avec l’in­gé-son. Ce qui est éton­nant c’est que l’uti­li­sa­tion de cer­tains ma­té­riaux est à des an­nées-lu­mière du son que l’on veut pro­duire. » Joi­gnant le geste à la pa­role, Da­niel Gries réa­lise en temps réel le bruis­se­ment du vent dans les feuilles à par­tir d’un amas de bandes ma­gné­tiques de cas­settes em­mê­lées, le cré­pi­te­ment du feu en tor­dant une feuille de bull­pack et le cris­se­ment des pneus d’une pour­suite en voi­ture à l’aide d’une bouillotte frot­tée sur une table ! Pa­ral­lè­le­ment aux confé­rences qui com­pre­naient la pré­sen­ta­tion du concept des re­tours de scène, des sys­tèmes in-ear mo­ni­tors ou des tech­niques de dou­blage cinéma, un concours de créa­tion so­nore était or­ga­ni­sé en par­te­na­riat avec le Con­ser­va­toire du Grand Cha­lon avec cette an­née la par­ti­ci­pa­tion de 38 can­di­dats dont 15 ont été pré­sé­lec­tion­nés par un ju­ry com­po­sé de cinq per­sonnes. Le 1er prix, un Pro Tools 12 LE et un abon­ne­ment d’un an au ma­ga­zine So­no­mag, a été at­tri­bué à Ra­phaël Mou­ton. Le 2e prix, un casque Beyer­dy­na­mic DT 880, ain­si qu’un abon­ne­ment d’un an à KR, s’est vu dé­cer­né à Vic­tor Ré­gis. Et le 3e prix, une em­preinte de pro­tec­tion au­di­tive EarSo­nics, ain­si qu’un abon­ne­ment à KR, a été re­mis à Rei­nal­do An­dré, étu­diant au Con­ser­va­toire de Gre­noble. Fran­çois Bou­che­ry

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.