L’

Keyboards Recording - - TESTS -

AR8 est donc la plus pe­tite de la sé­rie, com­po­sée de l’AR12 et de l’AR16, do­tées res­pec­ti­ve­ment de 8, 14 (12 + 2) et 18 (16 + 2) ca­naux. En de­hors du nombre d’en­trées, de sor­ties Mo­ni­tor et de l’en­com­bre­ment, ces trois consoles sont iden­tiques quant à leur élec­tro­nique em­bar­quée et leur mode de fonc­tion­ne­ment. No­tons quand même que notre AR8 ne dis­pose pas de fa­ders pour les tranches de console, mais de simples po­ten­tio­mètres, ce qui ne pré­sente pas un réel in­con­vé­nient sur cette en­trée de gamme. Cô­té cotes, l’AR8 fait état d’une sur­face de tra­vail de 305 x 305 mm pour une hau­teur de 95 mm, au plus haut, et un poids rai­son­nable de 3,2 kg. Toute la connec­tique est re­grou­pée sur le pan­neau de com­mande, ce qui laisse la face ar­rière oc­cu­pée uni­que­ment par l’em­base d’ali­men­ta­tion sec­teur avec son in­ter­rup­teur M/A et l’em­base USB type B (cor­dons four­nis) (fi­gure 1). Les amou­reux de la mise en rack ap­pré­cie­ront que PreSo­nus pro­pose, en op­tion, des cor­nières dé­diées à cet ef­fet, à fixer à la place des caches en plas­tique la­té­raux. La par­tie gauche de la console est des­ti­née à la ges­tion des en­trées ana­lo­giques. Les deux pre­mières tranches savent al­ter­ner entre mi­cro sur XLR (dy­na­mique ou sta­tique, en ac­ti­vant le switch Phan­tom Po­wer 48 V), ligne sy­mé­trique sur jack TRS ou asy­mé­trique ins­tru­ment sur jack 6,35 mo­no. La com­mu­ta­tion vers un ins­tru­ment s’ef­fec­tue à l’aide d’un pous­soir si­tué sous le po­ten­tio­mètre de gain d’en­trée. À ses cô­tés fi­gure un se­cond pous­soir, in­ti­tu­lé Low Cut, pré­vu pour cou­per les éven­tuelles fré­quences graves in­dé­si­rables dans le si­gnal en­trant. La pré­sence de mo­du­la­tion en en­trée est si­gna­lée par une led, verte en mode nor­mal, rouge si elle at­teint -3 dB. Suit un éga­li­seur à trois bandes, cen­trées res­pec­ti­ve­ment sur 12, 2,5 kHz et 80 Hz avec un gain de +/- 15 dB. L’AR8 pro­pose un unique po­ten­tio­mètre Aux par tranche, dont on ré­cu­père le si­gnal par la sor­tie Mo­ni­tor de la sec­tion Aux Out­puts, sur la par­tie su­pé­rieure droite de la console. En vue d’ali­men­ter un cir­cuit de re­tours, par exemple. No­tez que les AR12 et 16 ont, elles, deux Aux dis­po­nibles par tranche, un plus cer­tain pour jouer en for­ma­tion. Le po­ten­tio­mètre FX règle l’in­ten­si­té de l’ef­fet sé­lec­tion­né via le pro­ces­seur in­terne, nous y re­ve­nons plus loin. La sec­tion de sor­tie de tranche est oc­cu­pée par un pa­no­ra­mique, un mute, qui coupe le son du ca­nal sur toutes les sor­ties, si­gna­lé par une led rouge, le po­ten­tio­mètre de vo­lume et le bou­ton PFL. Non en­fon­cé, le si­gnal pré­sent sur l’en­trée est rou­té di­rec­te­ment vers le Main Mix. Dans le cas contraire, il est en­voyé en mode So­lo vers le Control Room et la sor­tie casque uni­que­ment, en mode Pre-Fa­der, bien en­ten­du. Pas de prise d’in­sert sur l’AR8 contrai­re­ment aux deux pre­miers ca­naux des deux grandes soeurs. L’en­trée 3/4 per­met de bran­cher un mi­cro ou un si­gnal de type ligne mo­no/sté­réo sur jack 6,35, la 5/6 sui­vante étant iden­tique, à un point près, la touche USB 3/4. Lorsque celle-ci est en­ga­gée, toutes les pistes ve­nant d’une DAW af­fec­tées à la sor­tie 3/4 de l’AR8 sont li­sibles via ce bus et mixées avec le reste des sources en­trantes sur la table. Les en­trées phy­siques rac­cor­dées à l’en­trée 5/6 sont alors by­pas­sées au ni­veau du mix de l’AR8, mais peuvent être en­re­gis­trées et pro­ces­sées par la DAW sur les en­trées équi­va­lentes. En pra­tique, il s’agit du se­cond bus sté­réo de re­tour lo­gi­ciel, via USB.

Ça fait de l’ef­fet !

PreSo­nus a pris soin d’in­cor­po­rer un pro­ces­seur d’ef­fets au sein de la sé­rie AR. Il est com­po­sé de seize

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.