Ques­tion d’au­to­ri­sa­tions, la suite…

Keyboards Recording - - CRÉER -

Ren­trée stu­dieuse pour ho­no­rer ce dé­but d’an­née, il est temps de re­prendre le che­min du Ter­mi­nal et de ré­ac­ti­ver notre sa­voir-faire en comp­tage dé­ci­mal pour al­ler au bout des au­to­ri­sa­tions. Pour rap­pel, nous en étions res­tés au fonc­tion­ne­ment des droits de fi­chiers, le pro­prié­taire en étant tou­jours le créa­teur, quel que soit son sta­tut sur le Mac, ad­mi­nis­tra­teur ou uti­li­sa­teur stan­dard. Al­lons plus loin sur le mode de fonc­tion­ne­ment de ces at­tri­bu­tions.

(lec­ture), wwrite (écri­ture) et x eXe­cute (exé­cu­ter). En y re­gar­dant de plus près, il est ai­sé d’ima­gi­ner que quand un droit est don­né, la lettre cor­res­pon­dante est af­fi­chée, s’il ne l’est pas, c’est un ti­ret qui est in­di­qué. Rem­pla­çons « avoir le droit » par 1 et « ne pas avoir le droit » par 0. Re­pre­nons les droits par dé­faut at­tri­bués à TestFile lors de sa créa­tion : rw-r--r--. Sé­pa­rons ces trois groupes pour y voir plus clair : rw- r-- r--, en rap­pe­lant que le pre­mier groupe cor­res­pond à l’uti­li­sa­teur ( u) pro­prié­taire du fi­chier, le se­cond au groupe ( g) et le troi­sième aux autres uti­li­sa­teurs ( o) pour others. Au­to­ri­sons-nous à les écrire de la sorte : 110 100 100 On se re­trouve dans un sys­tème de 3 bits ca­pables de prendre des va­leurs com­prises entre 0 et 1. Ce qui nous donne un to­tal de 23 va­leurs, soit 8 va­leurs. Ce sys­tème peut s’ap­pe­ler oc­tal, à rap­pro­cher du bi­naire ou de l’hexa­dé­ci­mal. Écri­vons le ta­bleau de ces va­leurs : Dé­ci­mal Oc­tal (bi­naire) 0 0 1 1 2 10

3 4 5 6 7

11 100 101 110 111

La ligne rw- r-- r--, écrite 110 100 100, peut donc aus­si s’écrire en mode dé­ci­mal 644. La com­mande pour chan­ger les droits d’un fi­chier sous macOS (ou pour tout sys­tème Unix) est chmod. Ain­si, pour don­ner les droits en lec­ture/écri­ture au pro­prié­taire du fi­chier et au groupe au­quel il ap­par­tient puis rien aux autres uti­li­sa­teurs, c’est la com­mande chmod 660 TestFile qu’il faut en­voyer (fi­gure 2). De même, pour don­ner tous les droits à tout le monde, chmod 777 TestFile se­ra la com­mande à ren­voyer. Exer­cez-vous à le faire (avec d’autres va­ria­tions), en fai­sant un Cmd-I si­mul­ta­né sur le fi­chier à des fins de vé­ri­fi­ca­tion. Des rac­cour­cis per­mettent en­core de ga­gner du temps sur ce que vous sou­hai­tez faire, en re­ti­rant par exemple d’un coup tous les droits en lec­ture. Pas­sez la com­mande chmod –r TestFile. Ce­la fonc­tionne aus­si pour la sup­pres­sion des droits en

exé­cu­tion (- x) et en écri­ture. Mais vous pou­vez pas­ser par chmod 000 TestFile, le fi­chier passe alors en ac­cès in­ter­dit via le Fin­der (fi­gure 3).

Chan­ge­ment de groupe et d’uti­li­sa­teur

La ma­gie du Ter­mi­nal va nous per­mettre de chan­ger le pro­prié­taire du fi­chier pour­tant créé par l’ad­mi­nis­tra­teur du Mac. Après avoir créé un nou­veau fi­chier NewFile dans le ré­per­toire Test, la ligne -rw-r--r-- 1 eric­chau­trand staff 0 8 jan 17:27 NewFile montre que NewFile ap­par­tient à Éric Chau­trand avec des droits à 644. En écri­vant la com­mande su­do chown TestE­ric:staff NewFile puis en en­trant votre mot de passe ad­min à l’in­vite (il faut bien vé­ri­fier quand même que n’im­porte qui ne puisse le faire), le pro­prié­taire du fi­chier passe de Éric Chau­trand à TestE­ric, un compte stan­dard exis­tant du Mac. Es­sayez de l’ou­vrir et de le mo­di­fier pour voir, ce n’est plus pos­sible ! (fi­gure 4). À no­ter, en mo­di­fiant staff par le nom d’un autre groupe, il est aus­si pos­sible de mo­di­fier le groupe pro­prié­taire du même fi­chier, si­mul­ta­né­ment. Éric Chau­trand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.