Fraun­ho­fer

Keyboards Recording - - BUSINESS -

Sym­bole

d’une ré­vo­lu­tion qui a bou­le­ver­sé notre mode de consom­ma­tion mu­si­cale, le pro­gramme de li­cence qui concerne le MP3 dé­te­nu conjoin­te­ment par Fraun­ho­fer et le Fran­çais Tech­ni­co­lor (ex Thom­son Mul­ti­mé­dia) a ex­pi­ré le 23 avril 2017. Jus­qu’à cette date, tout fa­bri­cant de­vait s’en re­mettre à Tech­ni­co­lor pour l’au­to­ri­sa­tion de son ex­ploi­ta­tion et à Fraun­ho­fer pour son lo­gi­ciel dé­dié. At­ten­tion, cer­tains bre­vets spé­ci­fiques liés à la tech­no­lo­gie du MP3 ne sont tou­jours pas libres de droits. Place dé­sor­mais au for­mat AAC qui s’est dé­jà bien dé­mo­cra­ti­sé et aux for­mats de nou­velles gé­né­ra­tions comme le MPEG-H ou le EVS. Le MP3 n’est pas mort, il conti­nue­ra d’exis­ter, seuls les uti­li­sa­teurs dé­ci­de­ront de sa sur­vie qui dé­pen­dra de l’évo­lu­tion des tech­no­lo­gies et des pro­blé­ma­tiques liées au dé­bit dé­li­vré par les four­nis­seurs d’ac­cès à internet. Bref, vous l’au­rez com­pris, nous sommes da­van­tage sur des ques­tions tech­no­lo­giques que ju­ri­diques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.