Sé­bas­tien Cor­tel­la

Keyboards Recording - - EN UNE -

Sé­bas­tien dé­bute la mu­sique à 6 ans en fai­sant du pia­no, puis dé­couvre les syn­thés. Il com­mence à tra­vailler en 1987 sur un pre­mier disque avec son groupe Ja­mais Bleu et puis tout s’en­chaîne : des séances de stu­dio, de nom­breuses an­nées au­près de Jacques Hi­ge­lin, Bri­gitte Fon­taine… Une ren­contre avec Éric Ser­ra lui offre la chance de tra­vailler sur les mu­siques des films Le5eélé­ment, Jean­ned’Arc et s’en­suit sa pre­mière mu­sique de film pour Mi­ka Kau­rismä­ki. Il conti­nue aus­si à jouer en live et en stu­dio et oeuvre long­temps pour la té­lé­vi­sion ( Nou­vel­leS­tar,LesEn­foi­rés…). De­puis 2012, il com­pose éga­le­ment pour la pu­bli­ci­té. 1 À l’été 1987 ? Je fai­sais des « pla­teaux FM » avec mon groupe Ja­mais Bleu, en play-back ! Aaarrrggghhh…

2 Mon pre­mier contact a été tout d’abord avec Cla­viers Ma­ga­zine, puis Key­boards ! Je de­vais avoir 11 ou 12 ans et je rê­vais de­vant les pu­bli­ci­tés pour tous ces syn­thés de­ve­nus des col­lec­tors au­jourd’hui… Et ça me per­met­tait de sa­voir le nom des ma­ga­sins où l’on pou­vait es­sayer ces mer­veilles. Je re­mer­cie d’ailleurs cha­leu­reu­se­ment Fran­cis Man­din qui m’ou­vrait les portes de Mu­sic Land sur le Bld Beau­mar­chais pa­ri­sien. Je pou­vais pas­ser des heures à tri­tu­rer les cla­viers !

3 L’ac­cès à la mu­sique s’est dé­mo­cra­ti­sé, que ce soit pour les créa­teurs ou les au­di­teurs, mais l’offre, qui est de­ve­nue co­los­sale grâce à internet, a aus­si ten­dance à nous noyer un peu… J’aime au­jourd’hui plus que ja­mais al­ler voir des concerts, re­trou­ver des sen­sa­tions réelles et m’éloi­gner du vir­tuel.

4 L’or­di­na­teur bien sûr ! Avec l’ar­ri­vée du sé­quen­ceur et du Di­rect-toDisk. ¶ www.fa­ce­book.com/scor­tel­la

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.