Riff Ge­ne­ra­tion Riffs en stock

Trou­ver un bon riff, ori­gi­nal de sur­croît, n’est pas chose ai­sée. Pour­tant, c’est exac­te­ment ce que pro­pose la so­cié­té In Ses­sion Au­dio avec Riff Ge­ne­ra­tion, sa toute der­nière banque so­nore au for­mat Kon­takt. Est-il vrai­ment pos­sible de pro­duire du riff a

Keyboards Recording - - TESTS - par Pierre Es­tève

Ba­sée à Na­sh­ville, la so­cié­té In Ses­sion Au­dio me­née par Kyle Z n’ar­rête pas de nous sur­prendre. Après les ex­cel­lents Fluid Har­mo­nics (KR n°315) et Fluid Strike Tu­ned Per­cus­sion (KR n°321) conçus au­tour de son mo­teur pro­prié­taire Triple Play, elle nous pro­pose cette fois-ci un ins­tru­ment dé­dié à la pro­duc­tion de riffs à l’in­fi­ni.

Ja­mais à court d’ins­pi­ra­tion

Ti­rant par­ti de la ver­sion 5.6.1 ou su­pé­rieure de Kon­takt et de Kon­takt Player, Riff Ge­ne­ra­tion ne pèse que 2,57 Go sur le disque dur. Une em­preinte re­la­ti­ve­ment faible si l’on consi­dère ses per­for­mances mu­si­cales. L’unique ins­tru­ment de Riff Ge­ne­ra­tion pro­pose une belle pro­vi­sion de pre­sets, triés dans des dos­siers, par la­quelle il est conseillé de faire connais­sance avec la bête. Chaque groupe de pre­sets cor­res­pond à une tranche de tem­pos par in­cré­ments de 10 BPM : 70 à 79, 80 à 89, etc., jus­qu’à 139 BPM. À la suite de ces dos­siers, un der­nier dos­sier « Ge­ne­ra­tion Tem­plates » ras­semble des so­no­ri­tés qui servent de point de dé­part pour créer un riff. Ces so­no­ri­tés sont clas­sées par style (Am­bient, Bass, Lead, Pluck). L’in­ter­face uti­li­sa­teur, gé­né­reu­se­ment di­men­sion­née, est di­vi­sée en deux ban­deaux ho­ri­zon­taux. En haut, sous le me­nu dé­rou­lant des pre­sets, on trouve la par­tie step se­quen­cer. On peut al­ler jus­qu’à 256 pas, dis­tri­bués en 8 groupes de 32. Pour chaque pas, il est pos­sible d’ajus­ter le pitch, la sub­di­vi­sion ryth­mique (de la me­sure à la triple-croche), la vé­lo­ci­té, la du­rée de la note, le vo­lume et le pa­no­ra­mique. La vi­tesse du riff peut être no­mi­nale, mul­ti­pliée ou di­vi­sée par 2. Pour ap­pro­fon­dir sa connais­sance de Riff Ge­ne­ra­tion, il est conseillé de lire le mode d’em­ploi de 73 pages, ain­si que de vi­sua­li­ser les six vi­déos pé­da­go­giques.

S’en re­mettre au ha­sard

Dans la par­tie in­fé­rieure, trois pos­si­bi­li­tés : ac­ti­ver « Sounds », « Ef­fects » ou, si au­cun n’est ac­tif, vi­sua­li­ser par leur cou­leur les sons ac­tifs sur chaque pas, ain­si que les Glide, Stut­ter, De­lay Burst et Re­verb Burst (car on peut dé­clen­cher un ef­fet sur un pas). Dans Sounds, on va dé­fi­nir cinq sons dif­fé­rents, cha­cun re­pré­sen­té par une cou­leur et bé­né­fi­ciant de ses pa­ra­mètres (pre­set de son, Vol, Pan, Tone, Sample Start). En mas­ter, on dis­pose aus­si de vo­lume, en­ve­loppe ADSR, trans­pose et ac­cord. Idem pour les sons B,C, D et E. Du cô­té des ef­fets, six on­glets : Fil­ter (passe-haut, passe-bas, en­ve­loppe, mo­du­la­tion par le cla­vier et sa­tu­ra­tion), Mo­du­la­tion (cho­rus, flan­ger, pha­ser), LoFi & Dis­tor­tion (lo-fi, drive, amp et tape), Com­pres­sion (tran­sient sha­per et com­pres­seur), EQ (passe-haut et passe-bas, quatre bandes pa­ra­mé­triques et gain de sor­tie) et De­lay / Re­verb (lo­gi­cielle et à convo­lu­tion). Chaque com­po­sante d’un riff peut être dé­fi­nie pré­ci­sé­ment, ou gé­né­rée aléa­toi­re­ment en cli­quant sur le bou­ton correspondant : Rhythm, Le­vel, Pitch, Time, Sound. On peut aus­si tout ti­rer si­mul­ta­né­ment en cli­quant sur le gros bou­ton « Ge­ne­rate » (fi­gure 1). Pour un riff don­né, il est pos­sible de chan­ger de gamme via un me­nu dé­rou­lant. Dom­mage de ne pas pou­voir créer ses propres gammes ou d’en im­por­ter au for­mat Sca­la. Le ha­sard fait sou­vent bien les choses, et à par­tir d’une base sa­tis­fai­sante, on peut pro­gres­si­ve­ment af­fi­ner son riff en re­strei­gnant les pa­ra­mètres édi­tables, et en sculp­tant « à la main » le riff fi­nal.

Et le mu­si­cien dans tout ça ?

Trou­blant d’ef­fi­ca­ci­té ce Riff Ge­ne­ra­tion… Et lorsque fi­na­li­ser un riff de la com­po­si­tion à son mixage est (presque) à la por­tée du pre­mier ve­nu, une ques­tion exis­ten­tielle se pose : après s’être fait battre aux échecs et au jeu de go par une IA, quand (la ré­ponse à « est-ce que » étant cer­tai­ne­ment et mal­heu­reu­se­ment oui) l’hu­ma­ni­té va-t-elle aus­si se prendre une dé­cu­lot­tée en mu­sique ? Show must go on, on trou­ve­ra bien de quoi s’oc­cu­per…

1 Ge­ne­rate…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.