Deep Ocean Om­nis­phere 2 en apnée

Keyboards Recording - - TESTS -

Les bons pro­duc­teurs de sons pour nos syn­thés vir­tuels fa­vo­ris ne sont pas lé­gion. Et pour­tant, les « sound­sets », ces banques de pre­sets à ne pas confondre avec les banques so­nores de samples, sont le car­bu­rant de l’ins­pi­ra­tion. Rai­son de plus pour rendre hom­mage au tra­vail du Sué­dois Carl Lof­gren, l’homme der­rière Plug­hug­ger. Ses sons pour di­vers syn­thés comme Om­nis­phere, Trillian, Di­va, Hive, Mas­sive, Sy­lenth et plu­sieurs autres sont ex­cel­lents. Deep Ocean que nous vous pré­sen­tons ici a été pro­gram­mé pour Om­nis­phere. Comme son nom l’in­dique, ici pas de sons « gé­né­riques », mais un pro­jet concep­tuel au­tour des grands fonds qui pro­pose des sons am­bient ci­né­ma­tiques ins­pi­rés par l’al­bum de 1990 de Jean-Mi­chel Jarre En At­ten­dant Cous­teau (http://en.wi­ki­pe­dia.org/wi­ki/En_at­ten­dant_Cous­teau). D’ailleurs, la « ja­quette » de Deep Ocean re­prend la charte du gra­phisme de l’al­bum de Jarre – bleu, noir et jaune – en rem­pla­çant l’oreille jaune d’ori­gine par une mé­duse bleue. Au me­nu, 220 sons, dont 10 pre­sets d’ar­pèges et sé­quences, 22 syn­thés et sons lead, 138 sound­scapes et 50 patchs mul­ti. Le tout est très bien pro­duit, et la plu­part des sons sont di­rec­te­ment ex­ploi­tables « out of the box ». Pia­nos sombres et mys­tiques bai­gnant dans des ré­verbs in­fi­nies, syn­thés pla­nants, sé­quences aqua­tiques, guir­landes so­nores en ape­san­teur, la­men­ta­tions aux hau­teurs fluc­tuantes… tout est là pour nous im­mer­ger dans les abîmes sa­lés. Bien en­ten­du, ces timbres font mer­veille dans les BO de films ou de do­cu­men­taires concer­nant les uni­vers ma­rins, mais aus­si dans des com­po­si­tions pla­nantes, et même dans des pro­jets plus an­gois­sants, ou d’hor­reur, si on joue la carte des contrastes. Les mul­tis valent le dé­tour dans la me­sure où ils per­mettent de pro­duire des com­po­si­tions com­plètes avec un seul doigt. Et sur les 220 pre­sets, cer­tains jus­ti­fient à eux seuls l’in­ves­tis­se­ment des mal­heu­reux 19,90 €. Mer­ci Mon­sieur Lof­gren !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.