Mix sous contrôle

Keyboards Recording - - DJ STYLE - par Éric Chau­trand

Le contrô­leur DJ sym­bo­lise l’es­sor qu’a pris le DJing au fil du temps. Chaque construc­teur a pris soin de pro­po­ser plu­sieurs gammes de pro­duits ci­blés vers le « pous­seur oc­ca­sion­nel de MP3 », le DJ pro­fes­sion­nel ou l’ama­teur éclai­ré. Il est aus­si pos­sible d’en­vi­sa­ger l’ani­ma­tion à par­tir d’un pé­ri­phé­rique mo­bile sous iOS et pour cer­tains mo­dèles sous An­droid. Le choix d’un contrô­leur s’ef­fec­tue se­lon ces cri­tères : quelle plate-forme in­for­ma­tique uti­li­ser, un lap­top Mac/PC ou tour­nant sous iOS ? Quelle fi­na­li­té pro­fes­sion­nelle (ou non) est vi­sée lors de l’achat d’un contrô­leur ? L’en­trée de gamme offre des fonc­tions « toutes faites » comme la syn­chro­ni­sa­tion au­to­ma­tique entre titres, la créa­tion de boucles ca­li­brées, les ef­fets syn­chro­ni­sés au BPM, etc. Les DJ aguer­ris s’orientent vers des mo­dèles lais­sant la main sur les tech­niques pré­ci­tées et s’in­té­ressent plus à la ma­nière de gé­rer et d’ac­cé­der au conte­nu au­dio. Alors que les pre­miers contrô­leurs n’étaient que MI­DI, pour té­lé­com­man­der les fonc­tions d’un lo­gi­ciel de mix, la ten­dance ac­tuelle est à l’in­té­gra­tion d’une carte son in­terne de haut ni­veau. Si l’éti­quette Se­ra­to est de­ve­nue le ré­fé­rent, les fans de Re­kord­box, Trak­tor, Vir­tual DJ ou d’autres softs doivent s’in­té­res­ser aux di­vers map­pings pro­po­sés par les construc­teurs avant in­ves­tis­se­ment. Pour le reste, les fonc­tions « plus » tournent au­tour de la connec­tique d’en­trée/sor­tie, de l’er­go­no­mie gé­né­rale, de l’ac­cès aux com­mandes, de la qua­li­té de l’af­fi­chage et du ré­troé­clai­rage des bou­tons, des pads…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.