Sam­ple­ma­kers : • So­no­ki­ne­tic Es­pres­si­vo

Pour­sui­vant son tra­vail de fond sur les phrases mu­si­cales or­ches­trales, la so­cié­té hol­lan­daise So­no­ki­ne­tic pro­pose un nouvel opus au for­mat Kon­takt, Es­pres­si­vo Alea­to­ric Or­ches­tral Sam­pling. Des phrases dis­so­nantes et brui­tistes, im­pos­sibles à pro­gram­mer

Keyboards Recording - - SOMMAIRE - par Pierre Es­tève

Alea­to­ric Or­ches­tral Sam­pling

• Spit­fire Au­dio

Bernard Herr­mann Com­po­ser Tool­kit

• So­nus­core The Or­ches­tra

• 8Dio In­so­li­dus Choir

• Na­tive Ins­tru­ments Ki­ne­tic Toys

Les banques so­nores Kon­takt de phrases or­ches­trales de So­no­ki­ne­tic sont tou­jours thé­ma­tiques, comme nous avons pu le voir dans nos pré­cé­dents bancs d’essai : Maxi­mo pour l’ac­tion, Sot­to pour les nuances sub­tiles, Gros­so pour les pour­suites, etc. Avec Es­pres­si­vo, ce se­ra sus­pense et hor­reur, avec un soup­çon de ma­laise sur fond de dis­so­nances. Idéal pour com­po­ser dans le style Herr­mann (Psy­cho et Ver­ti­go) et Gold­smith (Alien et The Omen) pour les BO ou Karlheinz Stock­hau­sen et Charles Ives pour les com­po­si­teurs de concert. Les quatre sec­tions en­re­gis­trées, à sa­voir 60 mu­si­ciens pour les cordes, 19 pour les bois, 23 pour les cuivres et 3 pour les per­cus­sions, re­pré­sentent 13 600 échan­tillons. L’en­semble est li­vré en 16 bits (6,9 Go en NCW) et 24 bits (13,9 Go en NCW) et quatre po­si­tions de mi­cros : Close, Dec­ca Tree, Wide et Bal­co­ny (Far), plus une ver­sion sté­réo « pro­prié­taire » . Es­pres­si­vo est par­fai­te­ment com­pa­tible avec Kom­plete Kon­trol NKS 1.5 de Na­tive Ins­tru­ments. Ver­sion à té­lé­char­ger sur leur site.

Une in­ter­face bien pen­sée

Dans la li­gnée des pré­cé­dentes banques de phrases or­ches­trales dans les­quelles So­no­ki­ne­tic semble se spé­cia­li­ser, l’in­ter­face d’Es­pres­si­vo est dé­pouillée et très li­sible. La fe­nêtre prin­ci­pale af­fiche quatre pre­sets (en haut à gauche) nu­mé­ro­tés de 1 à 4. Chaque pre­set est map­pé sur sa propre oc­tave et contient tou­jours trois phrases de bois, cuivres et per­cus­sions. Les cordes, re­pré­sen­tées en vert, sont pla­cées sur Do, Ré et Mi, les bois, en bleu, sur Do#, Ré# et Fa, les per­cus­sions, en rouge, sur Fa#, Sol# et La#, et les cuivres, en jaune, sur Sol, La et Si. On a donc ac­cès si­mul­ta­né­ment à 48 phrases or­ches­trales ! Pour le pre­set sé­lec­tion­né, dans le car­ré cor­res­pon­dant à la cou­leur de la sec­tion, s’af­fiche la phrase ac­tive. En cli­quant sur le « S » cen­tral de Es­preS­si­vo, on fait ap­pa­raître la par­ti­tion de la phrase (fe­nêtre Score View). Un clic sur l’icône de la phrase af­fiche la fe­nêtre brow­ser dans la­quelle on choi­sit sa phrase (fi­gure 1). Les phrases sont re­grou­pées par type. Pour les quatre sec­tions, on re­trouve Pads, Rhyth­mic et Me­lo­dic, plus des ca­té­go­ries propres à chaque sec­tion : Stabs pour les cuivres, Cres­cen­di pour les bois, Single et Cres­cen­di pour les per­cus­sions, etc. Chaque type est lui­même sub­di­vi­sé en sous-types. En sé­lec­tion­nant un sous-type, on fait ap­pa­raître les icônes des phrases as­so­ciées. De­vant chaque icône, un bou­ton Play (en forme de triangle) per­met d’écou­ter la phrase avant de l’ac­ti­ver dans le pre­set. Très pra­tique. Des bulles d’in­fo sont ac­ti­vables à tout mo­ment, en cli­quant sur le « i » juste de­vant le 1 des quatre nu­mé­ros de pre­set. L’in­ter­face est suf­fi­sam­ment bien pen­sée pour que ces bulles d’aide suf­fisent pour prendre Es­pres­si­vo rapidement en main.

Le diable dans les dé­tails

Es­pres­si­vo per­met d’af­fi­ner les ré­glages de ma­nière très poin­tue. Par exemple, en cli­quant sur l’icône en bas à gauche d’une phrase, on fait ap­pa­raître une grille pour ré­gler, dans cha­cune des trois phrases (High, Mid et Low), la mo­lette de modulation, le vo­lume, le pan­ning, l’ac­cord (Tu­ning), le sample de fin de phrase, le temps de fade entre les phrases suc­ces­sives. Les phrases d’Es­pres­si­vo ont été en­re­gis­trées à un tem­po de 130, mais on peut choi­sir leur vi­tesse de lec­ture : 1x pour la vi­tesse d’ori­gine, 2x pour dou­bler la vi­tesse de lec­ture, /x pour la di­vi­ser par 2. En­fin, « ITM », pour In­tel­li­gent Tem­po Map­ping, se cale sur le tem­po, mais dé­cide au­to­ma­ti­que­ment de jouer à double ou de­mi-vi­tesse lorsque le tem­po de la STAN est trop loin de ce­lui de la phrase. À tout mo­ment, on peut ré­ini­tia­li­ser les ré­glages en cli­quant (plus Com­mand ou Con­trol) sur le « R » d’Es­pRes­si­vo. Et si l’ins­pi­ra­tion manque, un clic sur le « O » ti­re­ra au ha­sard les phrases. Et la plu­part du temps, ça sonne ! Bien joué So­no­ki­ne­tic…

Un grand choix de phrases…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.