En­quête : Mi­dem 2017, la tran­si­tion vers l’ave­nir

La 51e édi­tion du Mar­ché in­ter­na­tio­nal de l’édi­tion mu­si­cale a eu lieu pour la se­conde an­née consé­cu­tive au mois de juin entre le 6 et le 9 et tou­jours à Cannes. Ain­si, le Mi­dem a pris le re­lais du Fes­ti­val de Cannes et a ins­tal­lé stands, pa­villons et lie

Keyboards Recording - - SOMMAIRE - par Pierre Em­ber­ger

Le ras­sem­ble­ment in­ter­na­tio­nal est né en 1963. In­ter­na­tio­nal, oui, et c’est d’ailleurs le point fort du Mi­dem en 2017, car si l’in­dus­trie mu­si­cale connaît des dif­fi­cul­tés, réunir à Cannes 80 pays au­tour de confé­rences et de­net­wor­king en fait l’un des évé­ne­ments mon­diaux les plus in­fluents. Qui réunit-il ? En ma­jo­ri­té des la­bels, gros et in­dé­pen­dants (So­ny Mu­sic En­ter­tain­ment, War­ner Mu­sic Group, Uni­ver­sal Mu­sic Group, et les as­so­cia­tions qui les re­pré­sentent comme AIM, WIN, BPI, A2IM, VUT, SNEP, BMVI et Im­pa­la), les édi­teurs qui sont ve­nus en force. En­suite les acteurs des nou­velles tech­no­lo­gies, à com­men­cer par le strea­ming : Spo­ti­fy, Ama­zon, Dee­zer, Sound-Cloud, Naps­ter et Tencent qui s’est ren­du à son pre­mier Mi­dem et a si­gné à cette oc­ca­sion un ac­cord de par­te­na­riat avec Uni­ver­sal Mu­sic Group. Tencent dis­pose do­ré­na­vant d’une bi­blio­thèque de plus de 17 M d’oeuvres. Du reste, An­dy Ng (fi­gure 1), vice-pré­sident de Tencent, a confir­mé que 80 % du conte­nu mu­si­cal en Chine sont au­jourd’hui lé­gaux contre 5 % il y a cinq ans. Tencent a at­ti­ré plus de 10 M d’abon­nés de­puis 2015, le chiffre de­vrait dou­bler à la fin 2017. Glo­ba­le­ment, le Mi­dem a consta­té que le di­gi­tal re­pré­sente 50 % du mar­ché et pense que les abon­ne­ments aux ser­vices de strea­ming de­vraient at­teindre les 250 M du­rant les trois pro­chaines an­nées pour un re­ve­nu glo­bal de 6,7 Mds d’eu­ros en 2020.

En outre, le pro­gramme Mi­dem Ar­tist Ac­ce­le­ra­tor, qui s’adresse aux jeunes ta­lents de la scène in­ter­na­tio­nale, a at­ti­ré cette an­née 600 en­trées ve­nant de 66 pays. Les onze fi­na­listes ont été in­vi­tés à jouer au Mi­dem. Le Mi­dem Ar­tist Ac­ce­le­ra­tor Coup de Coeur, vote qui réunit un ju­ry et le pu­blic en ligne, a été at­tri­bué à l’ar­tiste gha­néen M.ani­fest (fi­gure 2). Quant aux Mi­dem Awards (fi­gure 3), ils ont été at­tri­bués à la co-fon­da­trice de First Ac­cess En­ter­tain­ment, Sa­rah Sten­nett, au CEO de Peer­mu­sic, Ralph Peer II, au fon­da­teur et CEO de Be­cause Mu­sic, Em­ma­nuel de Bu­re­tel et au pré­sident exé­cu­tif de Sha­zam, An­drew Fi­sher.

L’édi­tion 2017 a aus­si fê­té les 10 ans du Mi­dem Lab, la com­pé­ti­tion qui met en course les start-up du sec­teur mu­si­cal. Vingt fi­na­listes ve­nant du monde en­tier ont ex­po­sé leur bu­si­ness mo­del, et les quatre ga­gnants sont : HumOn (Co­rée du Sud), True­lin­ked (Da­ne­mark), Sound­charts (France) et Vin­ci Smart Head­phones (Chine).

Le pro­gramme des confé­rences (key­notes), somme toute éclec­tique, a mis en avant ar­tistes, pro­duc­teurs, ma­na­gers, ma­jors et même le re­pré­sen­tant de la Com­mis­sion Eu­ro­péenne en la per­sonne de Mar­tine Rei­cherts (fi­gure 4). Mais le Mi­dem, ce sont aus­si des évé­ne­ments thé­ma­tiques comme la

Cash Fac­to­ry qui traite des re­ve­nus et de la mo­né­ti­sa­tion dans l’in­dus­trie mu­si­cale, le World­wide Village (fi­gure 5) qui a réuni des thèmes au­tour des mar­chés lo­caux ma­tures et émer­gents, le Net­wor­king Hub (fi­gure 6) avec ses in­évi­tables speed mee­tings One To One de 5 mi­nutes et qui per­met­taient aux acteurs pré­sents et aux au­to­pro­duc­teurs de ren­con­trer édi­teurs, la­bels, avo­cats, ma­na­gers ve­nant des nom­breux territoires re­pré­sen­tés au Mi­dem, les Mi­dem Pitch Cor­ners pour dé­cou­vrir les so­lu­tions d’in­no­va­tion, les Le­gal et Co­py­right Sum­mits qui, comme leur nom l’in­dique, por­taient sur l’as­pect lé­gal et la pro­tec­tion du droit d’au­teur. Voi­là pour le Mi­dem by day. Le Mi­dem by night a ou­vert ses portes aux concerts prin­ci­pa­le­ment or­ga­ni­sés sur deux scènes ins­tal­lées sur la plage de Cannes : la Ma­jes­tic Beach (fi­gure 7) et, plus loin, l’An­nex Beach ac­cueillait les Af­ter Par- ties du Mi­dem. Bref, difficile d’as­sis­ter à tous les évé­ne­ments, mais, en tout cas, l’offre était co­pieuse.

Un pe­tit tour dans les al­lées

L’or­ga­ni­sa­tion du Mi­dem avait choi­si cette an­née d’épar­piller les in­ter­ve­nants dans l’en­semble du Pa­lais des Fes­ti­vals et des Con­grès sur trois ni­veaux ; les pa­villons et stands étaient pro­ba­ble­ment, d’avis gé­né­ral, moins nom­breux cette an­née, mais ça reste à vé­ri­fier car nous ne pos­sé­dons pas les chiffres of­fi­ciels (fi­gure 8).

Tou­jours est-il que nous avons dé­cou­vert un pa­villon France ma­jo­ri­tai­re­ment in­ves­ti par la dé­lé­ga­tion de la Sa­cem, mais aus­si par les dif­fé­rentes so­cié­tés ci­viles comme les SCCP, SPPF, Spe­di­dam, et en­fin par le Mi­nis­tère de la Culture et de la Com­mu­ni­ca­tion. Non loin, se te­nait le pa­villon bré­si­lien aux cou­leurs et à la dé­co­ra­tion du pays. L’Afrique du Sud était pré­sente pleine de pro­messes pour l’ave­nir. On no­te­ra que pa­villons ca­na­dien et sur­tout an­glais était ins­tal­lés à part, néan­moins nul n’au­rait osé pas­ser à cô­té de ces deux géants, l’un en ter­ri­toire, l’autre en pro­duc­tion mu­si­cale. C’est au der­nier étage du Pa­lais que se sont concen­trés la plu­part des pa­villons étran­gers : Turquie, Bel­gique,

Ita­lie, Ma­cé­doine, Ré­pu­blique Tchèque, Suède… Si l’Al­le­magne et les USA avaient his­sé grand pa­villon, ce sont bien l’Asie, la Co­rée, le Ja­pon et sur­tout la Chine qui de­meu­raient l’at­trac­tion 2017. Du reste, on ap­pre­nait à cet ins­tant que le pays du dra­gon de­ve­nait of­fi­ciel­le­ment le se­cond mar­ché mon­dial de l’in­dus­trie mu­si­cale der­rière les USA. Nous re­vien­drons en pré­ci­sion sur quelques-uns des pa­villons évo­qués et que nous avons in­ter­ro­gés pour un pro­chain nu­mé­ro.

Alors, quelle était l’am­biance gé­né­rale ? Les an­ciens ont re­gret­té l’am­biance d’an­tan. Et oui, l’af­fluence des an­nées fastes du Mi­dem a certes dis­pa­ru, mais cet évé­ne­ment n’est que le re­flet d’un mar­ché mon­dial qui s’est ef­fon­dré à par­tir des an­nées 2000. Ef­fon­dré, oui, mais il tente de se re­prendre grâce aux nouveaux modes de consom­ma­tion, no­tam­ment di­gi­taux, et à l’émer­gence de nouveaux territoires comme la Chine et de­main l’Afrique, par­ti­cu­liè­re­ment l’Afrique du Sud et le Ni­gé­ria. En ce­la, le Mi­dem de­vrait as­su­rer en­core de belles édi­tions, car son or­ga­ni­sa­tion met tout en oeuvre pour col­ler au mieux à une in­dus­trie mu­si­cale en pleine mu­ta­tion. Al­lez, cou­rage !

Mi­dem Ar­tist Ac­ce­le­ra­tor.

An­dy Ng, vice-pré­sident de Tencent.

Mi­dem Awards.

La scène Ma­jes­tic Beach.

Speed mee­ting : « Meet the wo­men ».

Mar­tine Rei­cherts, re­pré­sen­tant la Com­mis­sion Eu­ro­péenne.

World­wide Village.

L’en­trée au Mi­dem.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.