Sous le signe de l’éclec­tisme !

Keyboards Recording - - MUSIC NEWS - Www.ter­res­du­son.com

Pour cette trei­zième édi­tion du fes­ti­val Terres du Son, 40 000 fes­ti­va­liers se sont croisés dans le cadre mer­veilleux du Do­maine du Châ­teau de Can­dé (Monts - 37). Axé sur le dé­ve­lop­pe­ment du­rable, la convi­via­li­té et la contri­bu­tion lo­cale - ici, la bière se pré­nomme La Tu­rone (ap­pel­la­tion his­to­rique d’un peuple gau­lois qui don­na son nom à la Tou­raine) et les fri­tures de Loire ou autres pâ­tés de si­lure éveillent les pa­pilles des plus cu­rieux ! - les or­ga­ni­sa­teurs mirent, cette an­née, par­ti­cu­liè­re­ment l’ac­cent sur l’ac­ces­si­bi­li­té et le par­tage, avec la créa­tion d’un Pass Fa­mille et de nom­breuses nou­velles ini­tia­tives (pro­gramme en braille, confé­rence en lan­gage des signes, mul­ti­pli­ca­tion des rampes d’ac­cès…), l’ob­jec­tif, à terme, étant d’of­frir au plus grand nombre la pos­si­bi­li­té de pro­fi­ter de ces trois jours en­semble.

Jour par jour

Les pres­ta­tions furent ré­par­ties sur les scènes Gink­go, Bi­lo­ba et le Cha­pit’O pour les ar­tistes confir­més et la scène Pro­pul’son fit la part belle aux ar­tistes de la ré­gion Centre - Val de Loire. Le ven­dre­di, Té­té of­frit en pré­am­bule un set plein de com­mu­nion. FKJ pro­po­sa en so­lo mais s’ac­com­pa­gnant de mul­tiples ins­tru­ments des tour­ne­ries so­phis­ti­quées même quand le so­leil lui grille­ra l’une de ses ma­chines. Mor­chee­ba ef­feuilla ses 20 ans de ré­per­toire. Naive New Bea­ters ré­veilla l’as­sem­blée en pro­po­sant une pres­ta­tion tout aus­si bar­rée qu’éner­gique ; à no­ter que le trio était ac­com­pa­gné d’une sec­tion ryth­mique basse-bat­te­rie fé­mi­nine qui ne lais­sa in­sen­sible au­cun spec­ta­teur. Kate Tem­pest pro­po­sa un rap ra­geur sous la cha­leur du Cha­pit’O. Le sa­me­di, Ca­mille pro­duit une pres­ta­tion de qua­li­té à un pu­blic ac­quis. Elle qui tra­di­tion­nel­le­ment danse pieds nus de­man­da au pu­blic une paire de chaus­sures tel­le­ment la cha­leur de la scène était in­sup­por­table. Raul Mi­don don­na à la plaine une cou­leur sud-amé­ri­caine avec son jeu en folk-tap­ping. Faa­da Fred­dy confesse avoir vé­cu à Terres du Son l’un des meilleurs concerts de sa vie. Go­ji­ra ra­vit les ini­tiés et éton­na les no­vices (puis­sance so­nore et jeux de lu­mières) ; no­tons que ce groupe fran­çais de me­tal re­ven­dique son en­ga­ge­ment éco­lo­giste, confor­tant sa pré­sence à TDS. Le di­manche, mal­gré quelques gouttes de pluie, une pro­gram­ma­tion plus éclec­tique conve­nait par­fai­te­ment aux dif­fé­rents goûts d’un pu­blic fa­mi­lial : Po­pa Chub­by avec son rock’n’blues puis­sant, Ima­ny et son éner­gie so­laire, Un Air Deux Fa­milles et ses chan­sons fes­tives, Pe­tit Bis­cuit et Møme avec leur élec­tro aci­du­lée. Un bon cru, vi­ve­ment 2018 ! Fré­dé­ric Gan­gneux

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.