Concours de mixage Ina-KR :

Keyboards Recording - - SOMMAIRE - par Éric Chau­trand

Et les lau­réats sont…

En pra­tique, vous dis­po­siez de deux mois pleins, du 21 juin au 31 août 2017 (à mi­nuit), pour en­voyer vos créa­tions. Deux mois certes, mais en pleine pé­riode es­ti­vale, sou­vent le mo­ment où l’on se pré­pare à éteindre les or­dis pour se lan­cer dans la lec­ture de KR sur la plage ! Ce­la n’a pas em­pê­ché 402 d’entre vous à se lan­cer dans l’aven­ture pour four­nir le fruit de leur vi­sion du mix. Pour rap­pel, voi­ci quel était l’ob­jet de ce concours : d’abord, té­lé­char­ger l’ar­chive conte­nant les 24 pistes d’un mor­ceau à mixer, ain­si que le PDF (grille) de la par­ti­tion. Ce titre, « Back In The Right Way », re­pose sur trois co-au­teurs / com­po­si­teurs / in­ter­prètes et mu­si­ciens pro­fes­sion­nels, Lu­cile Mi­kae­lian, Tho­mas Mil­teau et An­toine Ar­royo, avec Ro­main Rous­sou­lière aux gui­tares acous­tique et élec­triques.

Le gros lot !

Le jeu en va­lait bien la chan­delle, puisque le grand ga­gnant se voit of­frir une très ef­fi­cace for­ma­tion de l’Ina, « Les ef­fets dy­na­miques et tem­po­rels » (www.ina-ex­pert.com/ for­ma­tion-pro­fes­sion­nelle/se-per­fec­tion­ne­raux-ef­fets-spe­ciaux-dy­na­miques-et-tem­po­rels.html). Pour rap­pel, celle-ci se dé­roule pen­dant cinq jours dans les lo­caux de l’Ina sur le site de Bry-sur-Marne, sous la di­rec­tion de Fran­çois Coyault. Trois en­vi­ron­ne­ments sont pré­vus : pro­duc­tion stu­dio, so­no­ri­sa­tion et home-stu­dio (Pro Tools, UAD…). Six sta­giaires y sont ac­cueillis, pour une ef­fi­ca­ci­té op­ti­male. Ces der­niers tra­vaillent gé­né­ra­le­ment en bi­nômes, ré­par­tis sur les trois lieux. Deux for­ma­teurs sont pré­sents, le se­cond se char­geant des do­maines de la so­no­ri­sa­tion et de la télévision, la par­tie plus « live », en quelque sorte. Pour la pro­duc­tion stu­dio, c’est le stu­dio 231, dans le­quel a été réa­li­sée la ses­sion d’en­re­gis­tre­ment pour le concours Ina-KR, qui est uti­li­sé. Pour la so­no­ri­sa­tion, le tra­vail s’ef­fec­tue sur un pla­teau à acous­tique va­riable de 200 m2, où trois consoles et racks d’ef­fets dif­fé­rents sont mon­tés. La for­ma­tion est consa­crée aux ef­fets dy­na­miques (com­pres­seurs, ex­pan­seurs, li­mi­teurs) et aux ef­fets tem­po­rels (ré­verbs, dé­lais, flan­gers, pha­sers).

La sé­lec­tion

À l’is­sue de la clô­ture de ré­cep­tion des fi­chiers, une pré­sé­lec­tion a été ef­fec­tuée par Fran­çois Coyault (res­pon­sable des for­ma­tions sur la pro­duc­tion mu­si­cale à l’lna). Une liste de onze mix en est res­sor­tie, puis pro­po­sée en écoute au ju­ry par­te­naire, au sein du stu­dio 231, en pré­sence de Fran­çois Coyault, de Wes-

ley Ben­dall, spé­cia­liste pro­duits Uni­ver­sal Au­dio, par­te­naire de cette opé­ra­tion, de Ch­ris­tophe Mar­tin de Mon­ta­gu, res­pon­sable pé­da­go­gique de la fi­lière in­for­ma­tique au­dio­vi­suelle à l’lna, et de Thier­ry De­mou­gin, ré­dac­teur en chef de KR. Cette liste de onze mix a en­suite été no­tée et clas­sée, puis confiée aux oreilles af­fû­tées d’un ju­ry de trois ingés-son ré­pu­tés, consti­tué de Yves Ja­get, Hu­bert Sa­lou et Mark Ha­li­day. Et au fi­nal, le grand vain­queur se nomme… Ch­ris­tophe Bonnin.

Un mot sur la mé­thode d’écoute

Nous lais­sons par­ler Fran­çois Coyault : «Tous les­mixon­té­téim­por­tés­dansP­roTools.J’ai com­men­cé parles écou­ter briè­ve­ment, aux dif­fé­rentes phases du mor­ceau. J' ai uti­li­sé mes “mark ers” de prises de ProTools. Après une écoute plus ap­pro­fon­die, j’ ai tra­vaillé avec le “rat ing” de ProTools­pourl est ag­ger, du moins per­ti­nent au plus in­té­res­sant, de 1 à 5 sur le plan de la réa­li­sa­tion. Après éli­mi­na­tion des notes in­fé­rieur es, j’ ai ajou­té des+ et des–pour les mixages dont je n’ étais pas cer­tain du classe ment. J’ ai en­suite clas­sé les fi­chiers par cou­leur pour af­fi­ner mes choix sur les meilleurs can­di­dats. Le ju­ry a donc pu écou­ter les réa­li­sa­tions, de ma­nière to­ta­le­ment ano­nyme, en se ba­sant uni­que­ment sur des cri­tères tech­niques et ar­tis­tiques .»

Le ju­ry de pré­sé­lec­tion avec, de gauche à droite, Thier­ry De­mou­gin, Wes­ley Ben­dall et Ch­ris­tophe Mar­tin de Mon­ta­gu. Fran­çois Coyault, res­pon­sable des for­ma­tions de l’Ina sur la pro­duc­tion mu­si­cale, et in­gé­nieur du son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.