LES RÈGLES DE PRIO­RI­TÉS DANS LES VAGUES

Kiteboarder - - DOSSIER -

Si la zone de vagues n’est pas clai­re­ment dé­fi­nie.

Si la zone de vagues n’est pas clai­re­ment dé­fi­nie.

Sur un bord op­po­sé avec une bonne grosse vague La règle du tri­bord/bâ­bord ne marche plus car c’est la vague qui im­pose la conduite à te­nir. La prio­ri­té re­vient à ce­lui qui surfe. Le ri­deur face à la vague a deux choix, soit ce­lui de faire de­mi-tour, soit ce­lui de tra­cer tout droit en s’as­su­rant de ne pas gê­ner le sur­feur, sur­tout en cas de bras­sage… En sur­fant, le ri­deur n’a pas de marge de ma­noeuvre sur­tout si la vague est grosse et qu’elle casse, donc la seule échap­pa­toire est d’al­ler tout droit. Étant moins ma­noeu­vrant, il a donc la prio­ri­té.

Sur la même vague Sur une vague qui dé­roule en droite ou en gauche, c’est la per­sonne sur­fant au plus près de la zone de dé­fer­le­ment qui a la prio­ri­té sur tout le reste de la meute. Lorsque le spot est far­ci de vagues fer­mant dans tous les sens, comme c’est le cas avec un vent side on, on­shore, la pre­mière règle à ap­pli­quer est celle du bon sens. Vous de­vez donc tout faire pour ne pas cou­per la tra­jec­toire d’un autre pra­ti­quant, ce qui au­rait de grandes chances de se ter­mi­ner en jo­lie séance d’em­mê­lage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.