AZ­MAK

Kiteboarder - - DÉCOUVERTE DU GOLFE DE GÖKOVA -

La ri­vière Az­mak est l’une des prin­ci­pales at­trac­tions du vil­lage d'Akya­ka. Elle s'étend sur un peu plus de trois ki­lo­mètres d'est en ouest et est as­sez pro­fonde pour ac­cueillir un nombre co­los­sal de ba­teaux de tou­ristes. Ils l'em­pruntent pour vi­si­ter les bords du vil­lage, ad­mi­rer ses ha­bi­ta­tions en boi­se­ries, mais aus­si pour ob­ser­ver la faune qui s'y dé­ve­loppe. Az­mak ren­ferme de longues algues co­mes­tibles que l'on sert, as­sai­son­nées et ac­com­pa­gnées de yaourt, dans les res­tau­rants très fré­quen­tés qui la bordent. Elle est aus­si peu­plée de ca­nards et d'oies qui font le show près des ter­rasses et que les clients adorent nour­rir afin de les voir réa­li­ser quelques cho­ré­gra­phies sa­vou­reuses dans le cou­rant. On y trouve des pe­tites tor­tues, des pois­sons et des couleuvres, en­tor­tillées dans les ro­seaux. Le cours d'eau a beau être très froid, les lo­caux et tou­ristes turcs vivent lit­té­ra­le­ment de­dans. Ils pique-niquent sur les ri­vages om­bra­gés, y ré­servent leurs fruits et leurs bois­sons au frais, et s'y baignent jus­qu'à la nuit tom­bée. Le conseil : près de la plage pu­blique, vous pour­rez louer kayaks et paddles et vous of­frir une re­mon­tée et une des­cente de la ri­vière à la force des bras, en pro­fi­tant d'une pause petit déj’ ul­tra gour­mand dans l'un des éta­blis­se­ments dont la ter­rasse mord sur Az­mak.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.