60 NOEUDS, UN MYTHE PRESQUE RÉEL

Kiteboarder - - UN COUP À PERDRE DES POINTS AU PERMIS -

2012. le monde de la vi­tesse à la voile a eu du mal à réa­li­ser l’am­pleur de la per­for­mance que Paul Lar­sen ve­nait de réa­li­ser avec son en­gin hy­bride Ves­ta Sail Ro­cket. Va­li­dé par la WSSRC, ce nou­veau re­cord du monde de vi­tesse éta­bli à 65,45 noeuds avait mis tout le monde d’ac­cord et une telle vi­tesse sem­blait hors d’at­teinte pour les kites, en­core moins pour les wind­sur­feurs. Com­pa­ré au ba­teau de l’Amé­ri­cain, le ma­té­riel de kite re­lève de l’âge de pierre et jus­qu’à 2015, au­cune évo­lu­tion tech­no­lo­gique ne sem­blait poindre à l’ho­ri­zon. Heu­reu­se­ment, le monde de la vi­tesse échappe à la créa­tion contrô­lée d’un mar­ke­ting dé­vo­rant et abru­tis­sant. Car pour re­pous­ser les li­mites du pos­sible, il faut dé­jà pen­ser dif­fé­rem­ment, oser et alors des portes s’ouvrent sur d’autres mondes a prio­ri sans au­cun lien avec le monde de la glisse. Grâce à Syl­vain Hoceini ja­mais à cours d’idée et tou­jours cu­rieux d’ex­pé­ri­men­ter et à Phil Car­bon un sha­peur tout aus­si ima­gi­na­tif, ta­per un chro­no à 60 noeuds est à por­tée de réa­li­té. Les deux per­son­nages ont trou­vé une ex­cel­lente com­plé­men­ta­ri­té de leurs com­pé­tences. Pas fa­cile de tra­duire des sen­sa­tions en shape qui glissent. Eux y ar­rivent. Mais la vé­ri­table ré­vo­lu­tion fut d’al­ler frap­per à la porte d’SLS France, une en­tre­prise bre­tonne spé­cia­li­sée dans la fa­bri­ca­tion de pro­thèses den­taires avec une im­pri­mante d’un autre monde ca­pable de trans­for­mer de la poudre mé­tal­lique en un ob­jet en uti­li­sant la mi­cro-fu­sion la­ser… De cette haute tech­no­lo­gie est née un ai­le­ron en ti­tane à pro­fil asy­mé­trique de 0,4 mm d’épais­seur ! Beau­coup moins de trai­née, une board qui glisse, un ri­deur/pi­lote ex­pé­ri­men­té et les vi­tesses s’en­volent au­de­là des es­pé­rances à trois fois la vi­tesse du vent. Lors du Ch­ris Benz Lü­de­ritz Speed Chal­lenge, Syl­vain Hoceini va­lide un run à 53,05 noeuds avec seule­ment 20 à 25 noeuds de vent. Mal­heu­reu­se­ment, une molle au mi­lieu du run, tou­jours la même de­puis un mo­ment et un vent qui n’a pas dai­gné souf­fler plus fort (fei­gnasse d’Eole !!!!!!), le re­cord n’est pas tom­bé. Si le pro­jet du ca­nal de vi­tesse de La Fran­qui se concré­tise pour les vingt ans du Mon­dial du Vent en 2016, alors la tra­mon­tane per­met­tra de ra­jou­ter une ligne à la liste des re­cords en­re­gis­trés par la WSSRC de­puis 1972 et le pre­mier re­cord de Cross­bow à 26,30 noeuds.

Ci-des­sus : Syl­vain Hoceini part se faire fla­sher sur le run de Se­cond La­goon en Na­mi­bie avec dans le rôle du flic Fa­brice Da­vid le chro­no­mé­treur of­fi­ciel au ta­bleau de chasse bien gar­ni de re­cords du monde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.