Tas­cam DR-22WL / DR-44WL L

Les en­re­gis­treurs connec­tés !

KR Home-Studio - - TESTS -

Les « re­cor­ders » no­mades en deux et quatre pistes dé­ve­lop­pés par le fa­bri­cant bien connu de ma­té­riel d’en­re­gis­tre­ment ont la par­ti­cu­la­ri­té d’ac­cep­ter une connexion Wi-Fi qui leur per­met d’être contrô­lés à dis­tance de­puis un smart­phone ou une ta­blette (An­droid et iOS). Ils pré­sentent aus­si un nou­veau sys­tème d’as­sem­blage de leurs cap­sules.

es deux en­re­gis­treurs de Tas­cam se pré­sentent pour le DR-22WL en deux pistes et pour le DR-44WL en quatre pistes en ajou­tant deux en­trées mi­cro sup­plé­men­taires. Ils pos­sèdent pour la pre­mière fois une pos­si­bi­li­té d’in­té­gra­tion en Wi-Fi qui leur per­met d’être pi­lo­tés de­puis un smart­phone ou une ta­blette sous An­droid/iOS à par­tir de l’ap­pli­ca­tion dé­diée DR Control, ce qui of­fri­ra l’avan­tage de pou­voir pla­cer l'en­re­gis­treur dans des en­droits nor­ma­le­ment hors d’at­teinte, pour dé­clen­cher en­suite l’en­re­gis­tre­ment d’un concert au bon mo­ment de­puis la salle. On pour­ra éga­le­ment par­ta­ger di­rec­te­ment ses en­re­gis­tre­ments sur Sound­Cloud via l’ap­pli. Les deux mo­dèles sont mu­nis de mi­cros in­té­grés d’une qua­li­té stu­dio, per­met­tant des prises sté­réo dé­taillées avec une co­hé­rence de la phase. Ils ont été con­çus pour ac­cep­ter des ni­veaux de pres­sion so­nore al­lant jus­qu’à 120 dB SPL pour le DR-22WL et jus­qu’à 132 dB SPL pour le DR-44WL, ce qui va leur per­mettre d’af­fron­ter les si­tua­tions les plus violentes en live où les dynamiques peuvent flir­ter au-de­là de la li­mite des 100 dB. Comme la plu­part des en­re­gis­treurs no­mades concur­rents, les nou­veaux Tas­cam em­barquent une paire de cap­sules car­dioïdes à conden­sa­teur, po­si­tion­nées en couple X/Y sur le haut du mo­dèle pour ob­te­nir une large spa­tia­li­sa­tion, mais dont la concep­tion dif­fère de leurs pré­dé­ces­seurs DR-07MKII et DR-40, dans le sens où ces cap­sules ont été iso­lées du corps prin­ci­pal par des ru­bans de ca­ou­tchouc pour pré­ve­nir des chocs et des vi­bra­tions ex­té­rieures, mais éga­le­ment des bruits ini­tiés par les ac­cès aux bou­tons de fonc­tion, glis­se­ments du doigt sur la sur­face des ap­pa­reils ou po­si­tion­ne­ment des ap­pa­reils sur un pied. La concep­tion so­phis­ti­quée du nou­veau mon­tage des cap­sules ne leur per­met plus tou­te­fois de chan­ger de di­rec­ti­vi­té en pas­sant en po­si­tion A-B, comme c’était en­core le cas sur le DR-40. L’en­re­gis­tre­ment se­ra sto­cké sur des cartes SD, SDHC et SDX al­lant jus­qu’à 128 Go de ca­pa­ci­té (ils sont tous deux li­vrés avec une mi­cro SD de 4 Go) ou sur or­di­na­teur via leur port USB 2. La fré­quence d’échan­tillon­nage des conver­tis­seurs en Wav est de 44,1/48 ou 96 kHz avec des ré­so­lu­tions de 16 ou 24 bits et on pour­ra pas­ser en MP3 en 44,1/48 kHz à des taux jus­qu’à 320 kbps. La fonc­tion Dual For­mat per­met d’autre part d’en­re­gis­trer si­mul­ta­né­ment au for­mat Wav non com­pres­sé et en MP3 pour par­ta­ger son en­re­gis­tre­ment di­rec­te­ment sur les ré­seaux so­ciaux et les deux mo­dèles pos­sèdent un haut-par­leur in­té­gré de 0,3 W pour écou­ter le ré­sul­tat sans casque.

DR-22WL, po­cket no­made

Le DR-22WL, qui est li­vré avec deux piles AA, un câble USB de 80 cm et une mi­cro SD, est en­vi­ron deux fois plus pe­tit que son grand frère avec 5,22 x 15,5 x 3,66 cm (Lx H x P) et deux fois plus lé­ger aus­si avec ses 170 g / 123 g (piles non com­prises). Il reste donc plus adap­té à un for­mat po­cket et offre des ré­glages mi­ni­ma­listes sur les cô­tés, avec la mise en route tout en dou­ceur par le glis­se­ment de la touche Hold, les ni­veaux de sor­tie +/et le casque en mi­ni-jack, mais les ac­cès sur fond noir sont moins vi­sibles que sur le DR-44. Son large écran ré­tro-éclai­ré de 128 x 128 pixels est un peu plus rouge que ce­lui du DR-44 et d’une taille plus ré­duite (3,3 cm). On re­marque sur le pan­neau avant une mo­lette à huit po­si­tions bien pra­tique ap­pe­lée Scene Dial, qui per­met de pa­ra­mé­trer les ré­glages pour les si­tua­tions d'en­re­gis­tre­ment les plus fré­quentes, à la ma­nière des modes scène des ap­pa­reils photo

re­flex nu­mé­riques (fi­gure 1). On pour­ra choi­sir entre Ea­sy, Loud, Mu­sic, Ins­tru­ment, In­ter­view, Over­dub/Air­dub, Play Func­tion et Ma­nual, ce der­nier mode per­met­tant de cus­to­mi­ser ses ré­glages. On trou­ve­ra en des­sous de l’ap­pa­reil, à un em­pla­ce­ment er­go­no­mique, un en­co­deur don­nant di­rec­te­ment ac­cès au ré­glage du vo­lume d’en­trée (fi­gure 2).

DR-44WL, plus pro !

Le pa­cka­ging du DR-44WL est plus im­po­sant puis­qu’en plus de sa housse et des quatre piles bâ­tons né­ces­saires à son ali­men­ta­tion, on trou­ve­ra un adap­ta­teur sec­teur pour câble USB (en op­tion avec le DR-22), une bon­nette pour les mi­cros, un manche pour la prise en main, un sa­bot mé­tal­lique pour une fixa­tion ca­mé­ra et une carte SD standard. On re­grette un peu qu’il ne soit pas aus­si pré­vu un sys­tème de sangle de sé­cu­ri­té comme avec les ap­pa­reils photo. L’en­re­gis­treur quatre pistes se ré­vèle plus mas­sif que son ho­mo­logue DR-22 avec 7,9 x 16,22 x 4,25 cm (Lx H x P) pour 346 g / 251 g, mais il n’en reste pas moins com­pact avec une bonne prise en main. Il est de plus par­fai­te­ment stable une fois po­sé à plat écran face à soi ou de­bout, lé­gè­re­ment in­cli­né vers l’ar­rière, à cause des sé­cu­ri­tés des XLR (à croire que tout a été cal­cu­lé !). On no­te­ra éga­le­ment le ren­for­ce­ment de la struc­ture de l’ap­pa­reil en haut et en bas, dû à la pro­tec­tion des mi­cros d’ori­gine par des barres en mé­tal et à la mo­lette de ré­glage du ni­veau d’en­trée, qui dé­passe sur la tranche et est fer­me­ment at­ta­chée par deux pattes en mé­tal. En bas de l’en­re­gis­treur, deux connec­teurs Neu­trik com­bo XLR / jack 6,35 sont pré­vus pour des mi­cros d’ap­point. La sé­lec­tion du type d’en­trée s’ef­fec­tue sur le cô­té gauche par un switch à trois po­si­tions Line / Mic / Mic Phan­tom qui dé­livre une ali­men­ta­tion en 24 ou 48 V. Quand l’en­re­gis­treur est uti­li­sé en mode quatre pistes, les mi­cros in­ternes contrôlent les en­trées 1-2 et les com­bos 3-4 et il existe un mode ap­pe­lé MTR qui per­met l’over­dub entre ces pistes. Quand on re­tourne l’ap­pa­reil, on dé­couvre, au-des­sus du pas de vis pour le pied, la grille de l’em­pla­ce­ment HP de la sor­tie mo­no dans le cas où le casque n’est pas en fonc­tion. Une fois les quatre piles ins­tal­lées dans leur com­par­ti­ment (cen­sées fonc­tion­ner en­vi­ron 12 heures en en­re­gis­tre­ment avec des ver­sions al­ca­lines), la prise en main se ré­vèle in­tui­tive et on ac­cé­de­ra im­mé­dia­te­ment au large écran ré­tro-éclai­ré, cette fois d’en­vi­ron 4 x 4 cm, dont la taille a qua­si­ment dou­blé par rap­port au DR-40 et qui a sur­tout bas­cu­lé en mode ver­ti­cal, ce qui per­met une bien meilleure lec­ture, ain­si qu’un ali­gne­ment des pistes avec les po­si­tions phy­siques des mi­cros (fi­gure 3). L’écran, qui s’éclaire un mo­ment dès qu’on ef­fec­tue une ma­ni­pu­la­tion, per­met une fois la touche Rec en­clen­chée de choi­sir à par­tir des quatre touches en rouge sous l’écran les mi­cros sté­réo 1-2 et mo­no 3 et 4 du fu­tur en­re­gis­tre­ment. On ac­cé­de­ra par la touche Me­nu aux fonc­tion­na­li­tés prin­ci­pales (Spea­ker, Rec Set­ting, Power Dis­play…) ain­si qu’aux nom­breuses op­tions (Re­verb, Tu­ner, Me­tro­nome…) et on na­vigue dans l’af­fi­cheur à l’aide d'un dial cran­té avec une touche cen­trale de fa­çon très er­go­no­mique. Le DR-44 dis­pose aus­si d’un me­nu Quick, d’une touche Mixer, ain­si que d’un double mode d’en­re­gis­tre­ment qui crée un ba­ckup au­to­ma­tique 12 dB au-des­sus de la prise. La mo­lette sur le cô­té fonc­tionne comme un contrô­leur conti­nu (en­co­deur) à la dif­fé­rence d’un éta­lon­nage de 0 à 10, comme c’est ha­bi­tuel­le­ment le cas avec un dial. C’est dû au fait que le vo­lume est aus­si contrô­lable en Wi-Fi et ne peut donc pas être fixé. Wi-Fi

La connexion wi­re­less est très simple à mettre en place. Sur un Sam­sung S4 sous An­droid, elle va consis­ter à té­lé­char­ger l’app DR Control (fi­gure 4), puis à ac­ti­ver le Wi-Fi par une touche dé­diée sur les en­re­gis­treurs, ce qui fe­ra cli­gno­ter une diode bleue. Il ne res­te­ra plus en­suite qu’à ren­trer le mot de passe in­di­qué sur l’écran LCD dans les pré­fé­rences du smart­phone. Les dif­fé­rents es­sais d’en­re­gis­tre­ment ef­fec­tués sur les deux ap­pa­reils donnent à la fois un ren­du fron­tal avec beau­coup de pré­sence, une image sté­réo claire et une ré­duc­tion des tran­si­toires et di­vers ar­té­facts au­tour des en­re­gis­treurs pen­dant la prise. Concur­rents di­rects des Zoom H1 et H5/6, les Tas­cam DR-22WL et DR-44WL « en­caissent » en tout cas par­fai­te­ment les pres­sions acous­tiques éle­vées et leur ca­pa­ci­té Wi-Fi leur don­ne­ra une ef­fi­ca­ci­té re­dou­table et un avan­tage cer­tain lors de cap­ta­tions de concerts, éven­tuel­le­ment en dou­blage vi­déo avec pour le DR-44WL un champ en­core plus large qui convien­dra par­fai­te­ment à un gui­ta­riste ou tout autre mu­si­cien exi­geant lors de ses en­re­gis­tre­ments no­mades. Fran­çois Bou­che­ry

Le Scene Dial du DR-22 per­met d’ac­cé­der di­rec­te­ment aux huit pre­sets de si­tua­tion. L’en­co­deur du ni­veau d’en­trée du DR-22 est si­tué sous l’ap­pa­reil. Le mode ver­ti­cal per­met l’ali­gne­ment des pistes avec les mi­cros du DR-44.

fi­gure 1

fi­gure 2

fi­gure 3

L’app DR Control de­puis un smart­phone.

fi­gure 4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.